Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Marcelle88

Enfin une fille qui en a !

Enfin une fille qui en a !

J'ai viré tati en douce de son clavier. Elle passe son temps à me dire qu'elle adore la Polony. Je dois reconnaitre qu'il faut pas la prendre pour une quiche la Polo. Elle en a tellement plein entre les deux oreilles l'agrégée de français que cela irradie. Et je ne vous parle pas de sa répartie aussi. Rubriqueuse souverainiste, pourfendeuses de la Bérézina scolaire, prêtresse du langage direct et sans connivence, observatrice avisée des politiques ( ou gérontophile? Après avoir milité avec Chevènement, elle va faire un bouquin avec Juppé!), elle fût la partenaire-opposante d'Aymeric ( la pâtisserie qui n'est pas mienne, un goujat de par trop tireur de couverture à lui), et sur une autre chaîne de Edwy ( dit Plenel le-moralisateur-bien-pensant-qui-s'écoute-parler).

Bien que qualifiée de" plus beau hit capillaire des années 2010" par l'Obs, moi c'est pas son look qui m'attire. C'est son indépendance et sa rigueur intellectuelle. Elle ne se contente pas des clichés repris ab nauséam par la caste des plus veules journaleux que la terre de France ai porté depuis la Libération. Elle veut faire bouger les lignes la prof, se disant "entre gauche républicaine et gaulliste social". C'est vrai que cela permet de ratisser large dans le rang des électeurs mécontents, qui deviendront des lecteurs contents. Car elle s'essaye à l'écrit aussi la jeune mère de famille. Elle vient de commettre un brûlot qui éclaire l'obscurité de la pensée socio-politique actuelle "Nous sommes la France" (Plon; 14,9€) dont j'ai tiré quelques morceaux choisis:

"Les politiques sont des boutiquiers incapables de définir un avenir commun", et hop! un petit coup dans l'ego de ces messieurs. "Ce qui nous divise est depuis des années mis en avant au détriment de ce qui nous rassemble", et pan pour les partis et les institutions. "Les mots que l'on emploie ont tendance à modifier le réel en façonnant la pensée de celui qui l'observe, mais supprimer les mots n'effacera jamais les faits" : trop forte de dire tant de chose en si peu de mots pleins de lettres.

On n'échappe pas à quelque prose vaselino-poético-romanesque: "rendez à un être humain son espérance et sa fierté, il est capable d'atteindre le sublime" les larmes m'en tombent. " "Mettre fin à la désertification de la France et attirer vers son cœur même des populations entassées pour l'heure dans des non lieux anonymes et concentrationnaires": du Victor Hugo vous dis je. " La grande distribution étrangle PME et artisans dans des prix ridiculement bas" sortez mouchoir et rideaux de salon. Petit poncif dans son sans faute: cela fait longtemps que la distribution ne travaille plus avec les PME mais se bat contre des industriels manipulateurs pour défendre le pouvoir d'achat des consommateurs en période d'inflation comme de récession. Sur les 216 pages il était inévitable d'avoir des faiblesses.

Ok Polo, tu t'es bien amusée. Mais je trouve pas trace de solution dans ton appui tête de sieste de bureau. Dénoncera qui dénoncera bien le dernier...Faudrait passer aux choses sérieuses maintenant. Prochaine ministre de l'éducation nationale?

Marcello

15€: J'attendrai de le lire à la BMI...

15€: J'attendrai de le lire à la BMI...

Commenter cet article