Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par A.V.P.

L'équipe avant le départ.. La tête dans les étoiles

L'équipe avant le départ.. La tête dans les étoiles

Du 12 au 16 janvier, les Alticiades compétition sportive et commerciale des IUT de France s'est déroulée dans les Alpes sur les pistes de Val Fréjus. Et pour la première fois, l'équipe de l'IUT Hubert Curien est parvenue en seconde place, uniquement distancée par les étudiants de Strasbourg. Une réussite pour les étudiants de l'établissement mais aussi pour son directeur Mathieu PETRISSANS qui a pour la première fois soutenu financièrement l'équipe Alticiades 2016, compte tenu de leur sérieux et de leur contribution à la notoriété de l'Institut spinalien.

Elèves, sponsors et soutiens qui ont fait de cette "expédition" un succès, étaient conviés par les 7 compétiteurs à une soirée jeudi dernier à l' espace Cours pour les en remercier.

L'équipe Alticiades d'Epinal "à la fête"

L'équipe Alticiades d'Epinal "à la fête"

Une mise en application et une compétition

Les élèves de seconde année de Techniques de Commercialisation devaient mettre en pratique leurs cours. " Ils ont appris à vendre, ils ont su se vendre" confirme le directeur de l'IUT. Tout d'abord en faisant leur promotion au sein de leur établissement en mobilisant les réseaux et en organisant des animations ou la vente de gadgets auprès de leurs camarades. Mais aussi en décrochant l'aide du département et de la mairie d'Epinal, sans compter le sponsoring d'une vingtaine d'entreprises vosgiennes d'agroalimentaire qui ont pu ainsi êtres mises en valeurs sur le stand des Vosges et participer indirectement au concours. Il fallait en effet faire le plus gros chiffre d'affaire de ventes en une après-midi, face aux 30 autres stands des IUT de toute la France. Fromages, vins et bières, chocolats et charcuteries ne manquaient pas sur le stand des vosgiens, le rendant des plus "vendeurs". Au final, avec 600 euros de chiffre, les spinaliens sont arrivés second, loin devant les troisièmes, mais pas bien loin derrière les strasbourgeois qui trustent la première place depuis des années en capitalisant avec méthode sur leur région. Autre épreuve technique, une négociation avec un banquier en 10 minutes - de type Négociales, concours bien connu en Lorraine-, qui s'est très bien déroulée. "Motivation, cohésion et dynamisme du groupe étaient évalués par le jury" nous confirme Manuel VILLA NUEVA qui tutorait les étudiants et les a accompagné sur place. "La qualité de leur préparation, leur maturité et leur sérieux ont fait la différence avec les autres équipes. Et pour la motivation pas de souci. Ils étaient tous les jours opérationnels et à fond dans la compétition. Un bel exemple pour leurs camarades. "

Les féminines dans la course Emilie POURCHOT et Léa GRUNNENWALD
Les féminines dans la course Emilie POURCHOT et Léa GRUNNENWALD

Les féminines dans la course Emilie POURCHOT et Léa GRUNNENWALD

Du dynamisme aussi sur les pistes

Qui dit station, dit ski! La compétition générale intégrait donc des épreuves de sport avec du slalom et du snowboard mais aussi une course d'Objet Glissant Non Identifié ( ou OGNI) en l'occurrence un kayak sur ski et avec freins non assistés, décoré par l'artiste vosgien SAKEW. Les vosgiens ont fait merveille sur neige avec leur atout principal et Président Thomas GION... Puisqu'il est membre d'un club de ski ! Mais tous ont été mis à contribution: Yann Mathieu, Lea Grunenwald, Emilie Pourchot, Romain Poirot ,Mathieu Leroy n'ont pas démérité sur la neige avec une mise en image d'un première année Loris Artisson. Un succès va dans le sens du cercle vertueux nécessaire à la victoire en 2017!

A.V.P.

Dans la compétition et dans la neige à fond avec l'OGNI
Dans la compétition et dans la neige à fond avec l'OGNI

Dans la compétition et dans la neige à fond avec l'OGNI

Une soirée de souvenirs et de fête de groupe
Une soirée de souvenirs et de fête de groupe

Une soirée de souvenirs et de fête de groupe

Commenter cet article