Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

Michel HEINRICH,  Frédéric BARDEAU et Elisabeth DEL GENINI

Michel HEINRICH, Frédéric BARDEAU et Elisabeth DEL GENINI

Simplon.co ( entreprise sociale agréée solidaire ) propose des formations intensives de 6 mois en développement web et mobile, gratuitement et au profit des demandeurs d'emploi ou de non diplômés dans toute la France. Contactée par la Communauté d’Agglomération d'Epinal et installée dans les locaux de l'Institut Lorrain du Numérique du centre d'affaires de la CCI, l'antenne spinalienne de l'école ouvrira ses portes le 11 avril 2016.

La Lor'N Tech c'est à Epinal!

Faisant partie des 13 sites labellisés French-Tech, le Sillon Lorrain peut se flatter d'avoir à Epinal un centre de compétences et de ressources qui se développe avec dynamisme et cohérence. On y trouve avec le cluster CINESTIC pour le pôle de l'Image et du numérique, Image Est ( ex-Films en Lorraine) pour l'accueil des professionnels du film, le Centre Régional de Documentation Pédagogique-Canopé qui fournit des ressources audiovisuelles aux enseignants de l'Académie, auxquels s'ajoutent maintenant l'Institut Lorrain du Numérique de la Chambre de Commerce et d'Industrie Régionale et Simplon.co. Cette dernière implantation s'est décidé vraisemblablement en mai 2015 à Epinal suite à la visite de Myriam EL-KHOMRI alors Secrétaire d'Etat à la politique de la Ville et grâce à l'appui de la Fondation Agir Contre l'Exclusion ( F.A.C.E.). Un coup de pouce financier de l'état, une aide régionale, l'accueil de la CCI des Vosges dans son espace co-working, et le soutien de la Communauté d'Agglomération d'Epinal et voilà le 17ème établissement de Simplon en France.

L'ordinateur c'est bête.

Frédéric Bardeau, Président Fondateur de Simplon s'est attaché à faire passer un message cordial et social à l'assistance, tout en remerciant les élus locaux Michel HEINRICH et Stéphane VIRY de la communauté d'Agglomération de leur accueil. Son entreprise, Simplon.co est une fabrique sociale. C'est à dire qu'elle forme pour créer des emplois et elle démontre le caractère inclusif du numérique. "Simplon c'est le numérique pour tous, parce que le numérique est partout, et tout le monde est à égalité avec le numérique. Le numérique, c'est une plateforme qui fait parler des mondes qui n'ont pas l'habitude de dialoguer. C'est ouvert vers l'extérieur et vers d'autres écosystèmes. C'est aussi savoir parler la langue de l'ordinateur. L'ordinateur c'est un robot qui est bête. Et le réseau n'existe pas sans nous. Il ne fait que connecter les humains. C'est simple". Voilà de quoi dédramatiser le débat sur le numérique et ses applications.

Le numérique est ouvert à tous.

"Quant à notre formation, elle s'adresse d'abord à des personnes sans diplômes, des jeunes des quartiers défavorisés, des demandeurs d'emploi, âgés ou longue durée. On vérifie leur appétence au numérique et la motivation des volontaires au cours de tests en aveugle menés avec les missions locales et Pole Emploi pour sélectionner nos 24 étudiants. C'est ouvert à tous, cela demande de la volonté, de la présence et de la méthode. Les tourneurs fraiseurs par exemple font de bons développeurs web car ils ont des points communs techniques. Mais cela ne nécessite pas de capacités particulières. Il est vrai que cela demande du travail. 800 heures de travail en 6 mois, 7 heures par jour, c'est intensif. Mais notre mayonnaise prends, car c'est une formation très pratique, par l'expérimentation. C'est une tournure d'esprit qui ne nécessite pas de compétences particulières. La France est en déficit de 5 000 programmeurs par an, ce qui explique que notre taux d'insertion à 3 mois est de 80%".

Les candidats sont attendus dés maintenant.

Le coût de la formation pour la collectivité s'élève à 228 000 euros qui sont financés par la Communauté d’agglomération d’Epinal et l'Etat , la CCI et la Région.

Les candidatures peuvent être adressées en ligne jusqu’au 9 mars sur http://simplon.co/

Prochain rendez vous en avril pour le démarrage de la session!

A.V.P.

L'insertion sociale mobilise les élus

L'insertion sociale mobilise les élus

Commenter cet article