Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

Un Centre d'information impressionnant

Un Centre d'information impressionnant

Traditionnelles portes ouvertes à l'établissement scolaire Notre Dame-Saint Joseph doublé d'un forum des métiers et une grande satisfaction: celle d'avoir énormément de visiteurs que ce soit pour intégrer le collège à la prochaine rentrée, les formations techniques ou le lycée. Tout le corps professoral était impliqué ainsi que nombre d'élèves en démonstration, qui de théâtre, qui d' arts plastiques ou sciences, qui en gastronomie. C'était aussi la principale occasion pour de nombreux parents de visiter les lieux, rencontrer des enseignants et s'informer des spécificités de l'établissement. Et pour les élèves en recherche d'avenir professionnel, une opportunité de voir les choses différemment au contact avec des professionnels et des étudiants, 2 à 3 ans avant de faire un choix décisif.

A la bonne crêpe suzette de Monsieur Vaster...
A la bonne crêpe suzette de Monsieur Vaster...

A la bonne crêpe suzette de Monsieur Vaster...

La gastronomie en lycée technique

Présentation impeccable pour les élèves du lycée hôtelier qui officient dans la salle de restaurant. Un stand pour faire connaitre les différents cafés employés ( le certificat d'aptitude en caféologie est intégré dans les 3 ans de formation ) et aussi quelques thés. Une table de démonstration de flambage au cognac de crêpes suzettes au Grand-Marnier et dégustation assurée pour les gourmands. Les habitués n'hésitent pas, ils savent comment réclamer une crêpe à Mr Vaster qui pilote la tenue et prestation de ses élèves. Patient et pédagogue, ce dernier donne aussi réponse aux questions les plus farfelues. " Non monsieur, nous ne préparons pas au métier de pizzaiolo. Nos élèves apprennent à faire des pizza mais il n'y a pas de formation spécifique de pizzaiolo ici. Même si comme vous dites, les fours Grand-mère sont des partenaires de l'établissement et qu'ils organisent le championnat de France dans les Vosges". "Non madame, ce n'est pas utile de réchauffer le cognac avant de le faire flamber, la crêpe est chaude, c'est suffisant". Toujours un coup d'œil sur les élèves en représentation et gare à celui qui s'endort " c'est une crêpe au sucre ou une crêpe au caramel que vous nous faites là? Retournez la sans attendre!" intime t-il. Juste à coté, les 3èmes en préparation professionnelle vendent leurs produits faits maison, confitures variées, meringues et financiers. Timides et rougissantes, elles ont du mal à expliquer à quoi est destiné le bénéfice de leur activité. Certainement pour la bonne cause!

Quand l'infographie est expliquée...

Quand l'infographie est expliquée...

Un Forum des métiers animé

Sous la voute impressionnante de l'ancienne chapelle les représentants des forces armées et de maintien de l'ordre sont regroupés, de quoi donner encore plus de solennité aux missions qui sont présentées. Et leurs stands ne désemplissent pas, preuve s'il fallait du sens des responsabilités des lycéens et de leur goût pour le sport, la technique, la prise de risque et l'altérité. Au total 48 professionnels et étudiants étaient présents à Saint Joseph, regroupés en 6 pôles. Santé, Défense et sécurité, Sciences et techniques, tertiaire, droit, communication et enseignement... De quoi satisfaire les plus exigeants ou les plus curieux puisqu'un expert-judiciaire côtoyait les Compagnons du Devoir, et un ingénieur ENSTIB un chirurgien dentiste. Les lycéens navigant avec assurance d'un stand à l'autre le plus dur consiste à avoir la patience suffisante ou trouver suffisamment de chaises pour que tout le monde puise voir et entendre le professionnel dans ses explications. Les néophytes ne pouvaient que s'étonner de voir la flamme qui animait les professionnels, souvent parents d'élèves, pour convaincre leurs jeunes auditeurs de choisir leur voie ou leur métier. Garantie d'une richesse d'information dense et pratique gageons que professionnels et élèves étaient satisfaits de leur journée Portes-Ouvertes!

A.V.P.

Commenter cet article