Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Rédaction

Quel bel arc!

Quel bel arc!

Bêtes à corne, faucheurs sur échasses, elfes communs, nains casqués, mousquetaires et chevaliers, manants et princesses de tous les mondes existants ou à venir s'étaient donnés rendez vous à Epinal pendant 4 jours. Animateurs et amateurs faisaient une véritable démonstration de Cosplay ( littéralement "jouer à se costumer") spontanée et à ciel ouvert pour le plaisir des visiteurs et des déguisés. L'association les Pygmalions concluait ce catalogue fantastique des Imaginales par une rencontre nationale de body painting avec le thème du festival : la R-évolution.

Tout est dans la coiffure et les pistolets
Tout est dans la coiffure et les pistolets
Tout est dans la coiffure et les pistolets

Tout est dans la coiffure et les pistolets

20 modèles participants de toutes les couleurs

Curieux et photographes se bousculaient devant l'alignement de tentes ou les 7 coiffeuses et les 20 maquilleurs venaient voir l'avancement des "personnages", mitraillés par les photographes amateurs de l'association Noir et Couleur. Second évènement du genre organisé sous forme de présentation successive de modèles d'artistes et de coiffeuses. Les Pygmalions avaient bien fait les choses en conviant tous les opérateurs de ce genre de manifestation en provenance de la France entière et de l'étranger.

Bouh qu'il fait peur!

Bouh qu'il fait peur!

"Le Body painting : il n'y a pas d'âge, et c'est pour tout le monde."

Malgré une météo favorable il vaut mieux ne pas être frileux car il fallait rester statique pratiquement une journée. L'âge des modèles allant de 18 à 50 ans c'est effectivement une activité qui s'adresse à tout le monde, pour peu que l'on aime s'exhiber dans le plus simple appareil. Il n'est même pas nécessaire de disposer d'un corps "de rêve", c'est la décoration et les accessoires qui vont faire la différence et provoquer l'évasion! Et lorsque l'on regarde de prés la décoration effectuée avec précision , c'est impressionnant!

Duos champêtres
Duos champêtres
Duos champêtres

Duos champêtres

Trop de monde, Jeannine n'est pas contente

Jeannine, la retraitée des impôts, apprécie modérément la foule qui vient squatter son banc. Entre le tacot de Xaronval qui fait de la poussière en passant dans les allées en klaxonnant, les spectateurs qui se reposent ou qui lisent les premières pages de leur dernier achat et les photographes qui courent après les modèles :" il a fallu que je défende mon coin de banc! On y est bien tout de même, le parc est vert et bien entretenu. Et on voit passer du monde, mais trop. Et cela fait tourner la tête". On ne peut manifestement pas satisfaire tout le monde.

A.V.P.

Clôture des Imaginales: un feux d'artifice de bodypainting
Clôture des Imaginales: un feux d'artifice de bodypainting
Clôture des Imaginales: un feux d'artifice de bodypainting
Clôture des Imaginales: un feux d'artifice de bodypainting
Clôture des Imaginales: un feux d'artifice de bodypainting

Commenter cet article