Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Rédaction

Jean François Houillon , un Président de la CAPEB qui revendique

Jean François Houillon , un Président de la CAPEB qui revendique

La CAPEB, organisation patronale représentative de l'artisanat du bâtiment organisait son 70ème anniversaire à l'ENSTIB, en présence de nombreux parlementaires, représentants régionaux et municipaux ainsi que du préfet des Vosges Jean-Pierre CAZENAVES- LACROUTS. 200 artisans venus pour célébrer leur organisation et le chemin parcouru mais aussi réaffirmer leur mécontentement.

Un aréopage d'élus inattendu pour un 70ème anniversaire

Un aréopage d'élus inattendu pour un 70ème anniversaire

15 trimestres de baisse d'activité

Dans un contexte de crise du Bâtiment où les signes de reprise se font attendre, Jean-François HOUILLON Président de la CAPEB, s’est adressé une nouvelle fois aux élus et représentants du Gouvernement présents à l’Assemblée générale du 29 avril 2016 pour les mobiliser face aux prochains textes de lois en cours de discussion . Les sujets de préoccupation restent nombreux et l'avenir incertain malgré une timide embellie de l'activité globale au 1er trimestre ( +1%).

Des points à revoir

Lutter contre la concurrence déloyale liée au détachement des travailleurs, les déviances des micro-entreprises et sous-entreprises qui perturbent les prix de marché, modifier la Loi travail ( ne pas remettre en cause les accords de branche sous prétexte d'accords d'entreprises ), travailler à la réduction des charges pour les entreprises afin de lever les freins à l'embauche, simplifier les démarches administratives, réduire les dysfonctionnements du RSI, encourager la prévention au travail plutôt que pratiquer une sanction aveugle... Impossible de tous les citer, mais soyez assurés que le président de l'organisation syndicale n'a pas manqué d'énumérer les sujets qui fâchent. "Cela fait des années qu'on le dit et qu'on le répète. Mais ce n'est toujours pas retranscrit dans les textes" me confie mon voisin électricien. "Je n'embaucherai pas tant que j'aurai autant de paperasse à remplir et que je ne pourrai pas débaucher facilement s'il n'y a pas de boulot. Et ce n'est pas à 2 ans des élections que cela changera. C'est toujours utile de répéter ce que l'on veut, mais nos AG deviennent un vrai mur des lamentations."

"Aidez-nous. Simplifiez!"

Face aux élus qui assuraient de leur disponibilité et écoute "Nous ferons les efforts d'adaptation qui nous incombent" certifiait Jean-François HOUILLON. Si pour le sénateur Jacky Pierre "on ne pourra pas toujours tourner au ralenti", Dominique Peduzzi en tant que Président des Maires des Vosges n'a pas manqué de prendre la parole pour attester de la bonne volonté des élus locaux pour réduire les délais de paiement, garantir l'équité des marchés, et tenter de travailler en circuit court. Il conclue sous les applaudissements de satisfaction en déclarant " les mots sont une chose, les actions une autre et ce sont celles là qui nous intéressent". Avec le fort retrait du montant de la dotation globale de fonctionnement de l'état François Vannson ne pouvait que rappeler les efforts d'économie importants du Conseil départemental ( à hauteur de 10 millions d'euros) dans le cadre du plan Vosges ambition 2021, afin de conserver identité et attractivité. A leurs revendications traditionnelles qui n'ont pas trouvé de réponse immédiate, le représentant de la CAPEB a effectué une dernière invocation: " Ne cassez pas ce qui marche! L'artisanat du bâtiment est le socle de l'économie française."

A.V.P.

Le Président Vannson: " A 70 ans on est encore jeune!"

Le Président Vannson: " A 70 ans on est encore jeune!"

Commenter cet article