Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

Fatma et Halima: coup double !

Fatma et Halima: coup double !

Réunion multigénérationnelle dans le grand Salon de l'Hôtel de Ville pour assister à la remise des médailles de la Famille de grands maman et arrières grand-maman spinaliennes, une semaine avant la fête des Mères. Et évènement exceptionnel, une mère et sa fille ont été décorées le même jour en présence de 7 conseiller municipaux et du Député-maire avec un accompagnement musical d'un quatuor de flutistes du cours de Martine Odasso.

Les Médaillées honorées pour leur courage et l'éducation dispensée à leurs enfants

Les Médaillées honorées pour leur courage et l'éducation dispensée à leurs enfants

Halima et Fatma, la famille dans le sang

Arrivée en 1962 en France, Halima Boucherit a eu 8 enfants, 19 petits enfants et déjà 17 arrières petits enfants dont 11 sont les petits enfants de sa fille Fatma Berbara, elle même décorée après sa maman. Dans la salle une bonne partie du public faisait partie de la famille ! Et qu'elle est l'activité préférée de la doyenne: les réunions de famille ! A ce record du jour il fallait associer Marcelle Freour, trois fois arrière-arrière grand-mère et Anne-Marie Balland qui compte 11 arrières petits enfants. Dans ces conditions le mérite de Brigitte Lot Devot ( qui a élevé ses 4 enfants, ses 2 nièces et a eu la joie d'avoir 7 petits enfants ) et Barrisa Ferragui ( 4 enfants, 2 petits enfants) n'est pas moindre mais a été un peu éclipsé par les "performances" de leurs prédécesseuses.

Une médaille remise en musique avec la classe de flute de Martine Odasso

Une médaille remise en musique avec la classe de flute de Martine Odasso

"Le meilleur moyen d'aimer sa mère c'est d'y penser tous les jours"

Le Président de l'association des Familles Bernard Remy n'a pas manqué de souligner le rôle de première importance et le mérite de ces femmes, pour certaines veuves de bonne heure ou séparées, qui ont poursuivi leur tâche éducative intense, parfois même en travaillant à l'extérieur. Pour Michel Heinrich qui les félicitait et décrivait leur préoccupation permanente pour "soustraire les enfants aux mauvaises influences, transmettre des valeurs sans rechercher la gloire" il conseillait ensuite aux enfants: " Le meilleur moyen d'aimer sa mère c'est d'y penser tous les jours"

A.V.P.

Des élues solidaires et souriantes

Des élues solidaires et souriantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article