Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

Les élus et représentants de la PJJ

Les élus et représentants de la PJJ

Le thème "Criez Victoire" a été décliné au Musée de l'Image dans le cadre de la démarche "Images de soi" de la Protection Judiciaire de la jeunesse. Pendant 2 jours d'ateliers, 33 adolescents volontaires ont réalisé une production personnelle, en mettant en image un texte de leur composition, avec la représentation d'une de leurs victoires. Un thème décliné en "frise" sur les murs du musée, inspiré par l'exposition "Triomphes" en cours, et qui a été visité par les jeunes au préalable. Une imagerie traditionnelle, analysée dans l'institution et réutilisée par les adolescents. Une découverte des techniques d'impression de la linogravure pour la valorisation de chacun des pensionnaires de la PJJ.

La frise des travaux des adolescents de la PJJ

La frise des travaux des adolescents de la PJJ

Une exposition tournante, mais aussi une édition à succès

"Après le Musée de l'Image l'exposition tournera chez nos partenaires, dont le centre Léo Lagrange pour leur évènement Bouillon de Culture" expose Fanny Maledon, qui a été la référente de l'opération avec Aude TERVER." Ils étaient nombreux cette année alors que le thème était difficile. Ils se sont bien débrouillés". "S'interroger sur soi même, développer ses capacités créatives et comprendre que tout peut s'apprendre" ce sont les principaux avantages relevés par Christophe Petit, adjoint au Maire en charge de la Culture, pour une telle opération. "Ils ont su décliner leur travail en accordéon, pour garder l'esprit de la frise et de la fête". Pour Jean-Christophe NOEL Directeur du Service Territorial Educatif de Milieu Ouvert d'Epinal "Rien n'aurait été possible sans les enfants mais aussi Camille, Aude, Marie du Musée et surtout Fanny et Céline du STEMO d'Epinal ". "Merci au Musée de l'Image et à la Ville. Vous avez pour la première fois accepté d'ouvrir les portes du Musée et fait travaillé à l'intérieur les adolescents. C'est l'illustration que la culture est un apprentissage valorisant".

"C'est brut et coloré"

Pour Mireille, la production et l'affichage collectif est "saisissant"."Il y a une force dans ces découpages qui impressionne. Toutes les personnalités s'expriment, on repère la joie surtout. Mais on voit aussi des expressions figuratives en retrait ou avec un mode graffiti. Celles là sont intrigantes. Comme un blocage dans l'expression des sentiments. En tout cas dans leur représentation".

Le travail de France: sa coupe, sa médaille et son chat

Le travail de France: sa coupe, sa médaille et son chat

Transformer l'image de soi

Familles et artistes en herbe ont pu repartir avec un beau livret d'explication et de présentation de la démarche. Pour la première fois des juges pour enfants étaient présents dans le public. Caroline Fernandez et Anne Claire Babiarczyk étaient enchantées et imaginaient même une exposition de la frise à l'intérieur du Tribunal "pour montrer que leur travail est important. Qu'il est positif de s'investir sur du long terme et d'arriver jusqu'au bout". Pour France, d'une quinzaine d'années et résidente à Abel Ferry, le projet était captivant. "Le jour ou j'ai gagné une médaille en gymnastique avec mon équipe. C'est le jour ou j'ai été fière. On nous a expliqué comment faire la linogravure. Et je me suis représentée en championne avec une coupe et un chat à coté de moi. J'aime les chats, et je suis contente de mon dessin"

A.V.P.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article