Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Rédaction

Un barnum pour des parler des chiens guides d'aveugles du Grand Est

Un barnum pour des parler des chiens guides d'aveugles du Grand Est

Dans le cadre de la semaine du chien guide d'aveugle, l'association des chiens guides de l'Est avait récemment installé son barnum place des Vosges et "tenait boutique" afin de présenter ses protégés, leurs formateurs et les avantages offerts aux non-voyants par l'attribution gratuite d'un ami à 4 pattes.

Ice cream est bien placide

Ice cream est bien placide

Descente de chiens à Epinal

Les 5 labrador retriever présents ont tout de la peluche vivante. Placides et si faciles à vivre, âgés de 2 mois à 5 ans. Faya et Ice cream sont de véritables guides avec leurs harnais rigides, leur calme et leur sollicitude pour leur maitre est touchante. "Et pourtant , Ice Cream envoie du bois comme on dit chez nous" atteste Chantal Baguet de Jesonville ( prés de Darney) "dans le sens ou il aime bien bouger". En couple avec son vaillant canidé chocolat depuis décembre 2014, Chantal se félicite tous les jours de cette collaboration. "Il y a bien le train qu'il n'aime pas, mais quand il faut y aller il y va quand même. Quant à se déplacer dans Paris, ce n'est pas son truc". "C'est mon premier chien et en compagnie il est extra. Pour les déplacements on sent dans son harnais ses hésitations, ses besoins et ses attentes. Il est très sensible. c'est pourquoi on ne réponds pas au téléphone quand on est guidé. Et si quelqu'un veut toucher ou nourrir notre chien il faut qu'il sache qu'on doit d'abord s'adresser à son maitre". " Je viens souvent sur Epinal, et franchement pour une ville moyenne, la commune a fait le nécessaire pour tous les carrefour stratégiques. La difficulté c'est la zone 30. C'est plat, on manque de référence au sol et les voitures roulent trop vite. Mais Ice cream fait pour le mieux".

Chiens en formation ou en escadrille?

Chiens en formation ou en escadrille?

Famille d'accueil de chiens d'aveugles: maillon essentiel de la chaine de solidarité

Du coté de la représentation des familles qui accueillent à temps partiel les chiens de 2 mois à un an , Jean-Christian est un authentique représentant de ces bénévoles motivés. Ce dynamique retraité accueille depuis plusieurs mois Loustic, un retriever noir d'un an. " C'est mon onzième chien. Ils ont presque tous été validés. Il faut savoir qu'en moyenne 50% des chiens sont réformés pour le soutien aux non-voyants, soit à cause de problèmes physiques ( le plus souvent les yeux ou les hanches) soit comportementaux ( la peur ou des phobies). Ils sont alors orientés en tant qu' animaux de médiation vers les maisons de retraite ou vers les enfants autistes. Cela veut dire qu'il y a en continu 30 familles qui accueillent des jeunes chiens puisque l'association prête une douzaine de chiens par an et qu'ils sont considérés comme formés à plus d'un an d'âge ". Christian qui habite Metz s'occupe quant à lui de Marley, un autre retriever noir de 3 mois d'âge. " C'est un véritable bénévolat qui nécessite 3 à 4 heures de disponibilité par jour. On leur apprend les bonnes manières et on leur fait découvrir le monde. Il faut habiter à proximité de Woippy pour les ramener à l'école facilement, pouvoir les sortir régulièrement. Et aimer les chiens, être comportementaliste ou pédagogue et savoir transmettre ses constatations aux salariés de l'école ( psychologues et comportementalistes canins) pour qu'ils puissent concocter la meilleure combinaison chien-maitre mal-voyant".

Portes ouvertes aux Chiens Guides du Grand Est

Portes ouvertes aux Chiens Guides du Grand Est

Des animaux formés grâce aux dons privés et aux bénévoles

Le financement des animaux ( entre 15 et 25 000 euros) est assuré par des dons de particuliers et de réseaux de clubs services comme les Lions. "La possibilité de disposer d'un chien d'aveugle est méconnue" précise Christiane Ney la maitresse de Faya. "C'est pour cela que nous organisons cette 5ème édition de la semaine du Chien guide avec en clôture les portes ouvertes de l'école de Woippy. Ce sont surtout des médecins généralistes qui orientent les mal-voyants vers une allocation de chien. Il faut savoir qu'il y a 1400 chiens d'aveugle en France alors qu'il y en a deux fois plus en Grande-Bretagne. Et les 10 écoles de formations en France ne suffisent pas, sachant qu'il nous arrive de former des animaux pour le Luxembourg et la Belgique. Avec nos 450 membres pour tout le Grand Est ( depuis la fusion avec l'école alsacienne de Cernay ), les Vosges et la Meuse sont des départements ou on est peu connus. C'est pourquoi on revient le 15 octobre dans une grande surface commerciale de Champbeauvert et le 19 dans une autre de Golbey.

A.V.P.

Commenter cet article