Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

Dominique Humbert toujours combatif

Dominique Humbert toujours combatif

Dominique Humbert pour cible

"Jean de la Bresse" a eu une riche idée de lancer une "pétition-défouloir" en ligne, invitant le Président de Biodiversit'haies88 à s'en retourner en Corse du Sud, sous l'ironique prétexte d'y retrouver une partie de ses origines familiales. A la lecture des débordements "sociaux " indignes qui accompagnaient le document (rapidement retiré par le site de pétition), ses amis des différentes associations citoyennes et écologistes s'étaient spontanément mobilisés et ont provoqué une manifestation place des Vosges, sabotée par les éleveurs et les motards . " Des procédés fascistes " suivant Antoine Chonion de l'association "Avenir et patrimoine 88", "on veut faire taire quelqu'un qui dérange des intérêts financiers importants".

"La pétition de la honte"

C'est ainsi que qualifie la pétition en ligne - demandant à Dominique Humbert de retourner sur la terre de ses ancêtres maternels- Annie Aucante de SOS Massif des Vosges. "Des propos abjects. Agresser nominalement une personne n'est que la traduction d'une incapacité à débattre autour d'idées. Il faut être solidaire et se battre" en appelle la septuagénaire devant la vingtaine de présents au Parc du Cours. Pour Antoine, il était naturel d'organiser la riposte " Il faut lutter contre le syndrome de la victime, réagir". Mais pour Dominique Humbert qui a essayé de dialoguer sans s'énerver avec les éleveurs ou les motards "tout cela m'affecte quand même". " Porter plainte pour diffamation n'est pas une solution. Il faut distinguer les bas du front et les naïfs qui sont manipulés des centres d'intérêts qui veulent s'approprier le massif. Les Vosges ne doivent pas devenir un parc d'attraction, un tourist'land vidé de son contenu . Supprimer 3 hectares de forêt pour faire un parking pour 3 mois d'occupation par an c'est un scandale. Je n'en démordrait pas. La biodiversité est un bien commun et créer du profit avec de l'argent public est moralement inacceptable".

"On veut nous faire taire"

"Il y a une volonté de nous bâillonner, de nous faire taire, ca fait froid dans le dos. Nous ne sommes pas des valets mais des gens debout qui affichons et continuerons d'afficher haut et fort nos opinions" martèle Annie. "Les blogs font chier les pouvoirs publics car ils ne respectent pas l'establishment" enchaine Dominique Humbert." Les médias locaux propriété des banques ou de l'administration départementale et les titres nationaux détenus par des financiers offshore font couvercle sur la cocotte. Regardez l'Odeur du sapin qui est poursuivi par la ville! Allez voir le discours de Vannson en ligne sur le site "En passant par ma lorraine". Il veut sanctionner les "malveillants". C'est attentatoire à la liberté d'expression. Mais des jeunes se lèvent pour se battre. A Gugnécourt, cela ne va pas se passer comme cela. On parviendra à faire éclater la vérité". Toujours combattif, la réunion est conclue par un vibrant " Merci à tous ceux qui me soutiennent, qui soutiennent la pluralité d'opinions et la démocratie". On n'en a pas fini avec Dominique Humbert, puisque la vingtaine de présents portaient le sticker "Je suis Dominique Humbert".

A.V.P.

Une vingtaine de soutien de Dominique dans le parc du Cours

Une vingtaine de soutien de Dominique dans le parc du Cours

Commenter cet article