Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

Manifestation du 8 septembre au rectorat

Manifestation du 8 septembre au rectorat

Mécontentement des enseignants : les dysfonctionnements de la réforme 2016

Si Gilles Yeche, secrétaire départemental du Syndicat National du Second Degré ( SNES) ne revient pas sur la grève de l'intersyndicale des enseignants du 8 septembre peu suivie dans l'éducation nationale, il relève toutefois les dysfonctionnements d'une réforme "faite de belles idées mais qui ne se donne pas les moyens de réussir".

"Najat est une bonne communicante"

"A la différence de Claude Allègre qui insultait les enseignants, Najat Vallaud-Belkacem est une bonne communicante, mais elle est aussi démoralisante. Tout ce qui est fait aujourd'hui n'est absolument pas fait pour le bien des élèves, contrairement à ce qu'elle déclare. Et si "Collèges 2016" est une réforme si importante, pourquoi les moyens alloués sont ils insuffisantes ou sous dimensionnés?"

53 euros par élève pour changer tous les livres

" Les programmes ont changé sur 4 niveaux. Il faut donc changer les livres des 4 matières qui sont réformées. Mais les éditeurs ne suivent pas ( on espère être livrés en novembre) et avec 53 euros par élèves nous n'avons pas assez d'argent pour avoir les 4 supports nécessaires. Alors c'est le système D ou le pragmatisme, et personne ne s'en vantera. Certains collèges gardent leur seul jeu de livres disponibles en salle de cours pour le partager entre plusieurs classes. Et pour les révisions ou les exercices, les élèves doivent aller voir les manuels en ligne sur internet. Mais pour les élèves qui n'ont pas un accès internet? Dans d'autres collèges on redistribue les manuels 2015 pour pouvoir travailler. On espère tous que ces problèmes se résorberont rapidement.".

Les langues sont elles vraiment encouragées ?

"Lorsque la Ministre est venue a Nancy et qu'elle a dit qu'on ne faisait pas assez d'allemand. On pouvait espérer des mesures dans ce sens. Or tous les cours de langue ont été tronqués d'une demi-heure alors que nous étions déjà aux 3 heures minimum et indispensables pour que cela soit utile. Par classe on est à 2h30. C'est trop peu. ". "Autre élément de langage qui ne s'est pas concrétisé. Sur l'Accompagnement Personalisé ( AP). Est ce qu'on peut on parler d'AP alors que ces heures s'effectuent en classes complètes de 26 élèves? Et quand vous êtes professeur et que vous vous partagez entre 3 collèges comment pouvez vous travailler en inter-discipline avec un autre professeur? Les problèmes de planning sont parfois insurmontables, sans compter les heures de concertation qui ne sont pas payées. Donc les heures d'enseignement pratiques interdisciplinaires se font le plus souvent par un seul enseignant, contrairement à ce qui était souhaité dans l'esprit de la réforme."

Ne pas baisser les bras

"Avec les élections qui se rapprochent on peut comprendre l'attentisme de certains collègues. Pour notre part nous appelons à la résistance pédagogique, pour faire évoluer la réforme. Des adaptations sont indispensables même si le gouvernement ou le rectorat ne nous écoutent pas. Mais il faut surtout des moyens financiers supplémentaires, qui n'ont pas été dégagés à temps pour cette rentrée".

A.V.P.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article