Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

Arnaud Toussaint, Michel Heinrich et les trois médaillés du jour aux Cinés Palace

Arnaud Toussaint, Michel Heinrich et les trois médaillés du jour aux Cinés Palace

"Dans une entreprise tous les postes sont importants" annonce en préambule Michel Heinrich pour la remise de 4 médailles du travail aux employés des Cinés Palace "Cela concrétise la persévérance, l'implication et le goût du travail bien fait des collaborateurs. C'est aussi une contribution à la vie de l'entreprise et en la matière, à la vie culturelle locale".

Jacques Huot, médaillé par Michel Heinrich
Jacques Huot, médaillé par Michel Heinrich
Jacques Huot, médaillé par Michel Heinrich

Jacques Huot, médaillé par Michel Heinrich

"Pour que cela tourne rond, il faut que tout soit au carré"

Jacques Huot, assistant directeur, s'est vu remettre la médaille d'argent pour ses 20 ans de présence. Appréciant l'efficacité et la polyvalence, il a fait sienne la maxime découverte lors de son service au 18ème RT "Pour que cela tourne rond, il faut que tout soit au carré". Entré d'abord comme stagiaire de l'IUT Hubert Curien, puis comme ouvreur en 1990 aux Cinés Palace ( repris la même année par la ville) il a reçu la médaille d’argent. Père de deux jeunes filles de 5 et 9 ans, le virus est transmis: "elles accrochent au cinéma. Même si mes classiques, les bonnes vieilles comédies à la Louis de Funès, dont je suis un inconditionnel, ne les font pas rire de la même manière. Mais récemment elles ont bien rigolé à la 117ème Compagnie".

Thierry Pierson; médaillé de vermeil pour ses 30 ans de présence
Thierry Pierson; médaillé de vermeil pour ses 30 ans de présence

Thierry Pierson; médaillé de vermeil pour ses 30 ans de présence

Une vie au cinéma

Thierry Pierson a reçu quant à lui la médaille de vermeil pour ses 30 ans de présence en entreprise "dont 20 avec Denis Blum" ( ancien directeur des cinémas municipaux et actuel Président de l'association la Boite à Film). Une référence ou une preuve d'endurance? Entré avec son CAP d'opérateur de cinéma en poche , il est sorti de la cabine de projection progressivement et avec la numérisation il est aujourd'hui assistant du directeur en charge de la programmation, de la communication et de l'infographie. Pour avoir connu le cinéma Concorde "en cabine et à l'époque ou on était que quatre employés", il apprécie à ce jour la gestion des caisses, la polyvalence et le rapport avec les clients ( tout particulièrement des mardi "Orange Ciné Days") qui le satisfont pleinement, l'essentiel étant qu'il y ait de la rigueur!

Philippe Frey, un petit air de Philippe Noiret dans cinéma paradiso?
Philippe Frey, un petit air de Philippe Noiret dans cinéma paradiso?

Philippe Frey, un petit air de Philippe Noiret dans cinéma paradiso?

Philippe, bientôt retraité

Une médaille assez exceptionnelle ( grand Or) a ensuite été remise à Philippe FREY, chef opérateur pour ses 40 ans d'ancienneté en entreprise. Electricien de formation, arrivé comme aide opérateur en 1979 après un passage en tant qu'agent de mouvement à la gare de la Marche pour la SNCF, il a rapidement obtenu son CAP d'opérateur, passionné par son métier et le cinéma. "Même si la magie a disparu avec les arcs électriques, les charbons et les pellicules en nitrate, on ne se la rejoue pas cinéma Paradiso. Je n'ai aucune nostalgie. J'ai évolué avec la technologie, j'ai formé 6 ou 7 apprentis et on n'est plus des hommes de l'ombre, avec des temps de présence de 49 heures et plus, pas toujours payés. La période Concorde et Vox qui appartenaient à l'époque au même propriétaire, c'était difficile surtout à la fin, après l'incendie du Concorde. Tout était laissé en déshérence, heureusement que la ville a repris. C'est amusant de se souvenir que mes dernières séances à l'époque pour le Vox c'était "Polissonnes en folie", et au Concorde "Rambo". Je n'ai qu'un petit regret avant de partir en retraite en fin d'année, c'est de ne pas avoir connu l'évolution technologique suivante, le laser".

Philippe Frey, Thierry Pierson et Jacques Huot entourés de leurs collègues
Philippe Frey, Thierry Pierson et Jacques Huot entourés de leurs collègues

Philippe Frey, Thierry Pierson et Jacques Huot entourés de leurs collègues

Des Cinés qui continuent de progresser

La quatrième médaillée absente ( Sylvie Migron, médaille d'argent) n'a pas empêché la cérémonie de se dérouler jusqu'au bout en présence d'Arnaud Toussaint, l'actuel directeur, de Denis Blum venu discrètement assister à la manifestation, et d'une dizaine de collègues. L'occasion pour le député-maire d'adresser un satisfecit à tous: "la croissance dans le nombre de clients continue. Vous avez su répondre aux attentes du public. Si tout se passe bien cette année vous allez encore progresser de 9%. Bravo"

A.V.P.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article