Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

Seize sur Le Mur

Raphaël, alias Seize Happywallmaker

Seize sur Le Mur

"Double écho télépathique" est exclusivement sur Le MUR à EPINAL, et seulement jusqu'en mars....

Inauguré jeudi 24 Novembre, le travail de l'artiste Seize pour l'association "Le Mur" sera visible un trimestre prés de la Plomberie, rue Saint Michel.  Le street art se veut s'exposer en général au regard de tous, mais celui là, il déménage!

 

 

"Double écho télépathique"

"Sans blague! C'est son nom?" s'exclame Jean qui vient d'Arches pour l'inauguration de l'évènement trimestriel de street-art. "En tout cas c'est tonique comme fresque. Ca dialogue bien entre les couleurs, les ronds et les traits" déclare Marie. Seize Happywallmaker lui confirme qu'il avait pratiquement carte blanche pour son travail. " On m'avait juste demandé de tenir compte de la saison plutôt fraiche et rapidement sombre le soir. J'ai donc opté pour des couleurs vives et une dynamique d'ouverture. J'étais venu une première fois en repérage. De retour mardi dernier à 11 heures avec un croquis de ce que je voulais faire, mercredi à 18 heures j'avais fini. Je n'ai pas totalement respecté mon plan, mais le rendu est bon, particulièrement en nocturne".

 

Belle performance

"En tout cas en cette saison, de telles couleurs vives, c'est cool  et sympa. Et on vous reconnait bien dans votre style" l'interpelle Marie qui était venue aux deux précédentes performances, de Dan 23 et Fred Calmets. "Chacun trouve un sens distinct dans mes créations. Tout dépends des références et schémas de pensée des lecteurs. Pour ma part je voulais créer une ouverture avec mes lignes orientées vers le haut, évoquer les civilisations ancestrales d'Amérique du sud tout en faisant ressentir l'énergie par les traits et couleurs". Dans le public on adhère avec enthousiasme à la performance monumentale et tout le monde y va de son commentaire: ce sont des baffles de sono, un hiboux, des circuits imprimés, des "crops circle" ou des géoglyphes de type Nazca. Seize fait le lien et se prête avec patience et bonne humeur au jeu des questions de découverte et de compréhension de la cinquantaine d'amateurs qui ont fait le déplacement. "Et pourquoi vous ne signez pas directement sur votre œuvre?" demande une visiteuse. "Si les extra terrestres ne signent pas leurs "Crops circle", il n'y a pas de raison que je signe le mien. Question d'humilité..." précise l'artiste pince sans rire. A quand une exposition chez "La lune en parachute"?

A.V.P.

 

 

Photo   : L'oeuvre : "Double écho télépathique" est exclusivement sur Le MUR à EPINAL, et seulement jusqu'en mars....

Photo Marie Seize: Marie a bénéficié des explications directes d'un artiste disponible et agréable

 

 

Seize sur Le Mur

Le graff artistique comme exutoire à une vie professionnelle à la RATP?

Seize sur Le Mur

Ca se confirme!

"Double écho télépathique"

"Sans blague! C'est son nom?" s'exclame Jean qui vient d'Arches pour l'inauguration de l'évènement trimestriel de street-art. "En tout cas c'est tonique comme fresque. Ca dialogue bien entre les couleurs, les ronds et les traits" déclare Marie. Seize Happywallmaker lui confirme qu'il avait pratiquement carte blanche pour son travail. " On m'avait juste demandé de tenir compte de la saison plutôt fraiche et rapidement sombre le soir. J'ai donc opté pour des couleurs vives et une dynamique d'ouverture. J'étais venu une première fois en repérage. De retour mardi dernier à 11 heures avec un croquis de ce que je voulais faire, mercredi à 18 heures j'avais fini. Je n'ai pas totalement respecté mon plan, mais le rendu est bon, particulièrement en nocturne".

 

 

Seize sur Le Mur

 Marie a bénéficié des explications directes d'un artiste disponible et agréable

Belle performance

"En tout cas en cette saison, de telles couleurs vives, c'est cool  et sympa. Et on vous reconnait bien dans votre style" l'interpelle Marie qui était venue aux deux précédentes performances, de Dan 23 et Fred Calmets. "Chacun trouve un sens distinct dans mes créations. Tout dépends des références et schémas de pensée des lecteurs. Pour ma part je voulais créer une ouverture avec mes lignes orientées vers le haut, évoquer les civilisations ancestrales d'Amérique du sud tout en faisant ressentir l'énergie par les traits et couleurs". Dans le public on adhère avec enthousiasme à la performance monumentale et tout le monde y va de son commentaire: ce sont des baffles de sono, un hiboux, des circuits imprimés, des "crops circle" ou des géoglyphes de type Nazca. Seize fait le lien et se prête avec patience et bonne humeur au jeu des questions de découverte et de compréhension de la cinquantaine d'amateurs qui ont fait le déplacement. "Et pourquoi vous ne signez pas directement sur votre œuvre?" demande une visiteuse. "Si les extra terrestres ne signent pas leurs "Crops circle", il n'y a pas de raison que je signe le mien. Question d'humilité..." précise l'artiste pince sans rire. A quand une exposition chez "La lune en parachute"?

A.V.P.

 

http://seizegraff.free.fr/

https://www.facebook.com/happywallmaker/

http://lemurepinal.fr/author/le-mur-epinal/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article