Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Rédaction

Hommage aux victimes de la guerre d'Algérie

Oswald Calegari  a rappelé avec énergie les attentats récents proches de ceux vécus en Algérie

200 personnes et une quarantaine de porte-drapeaux étaient présentes pour le geste annuel de reconnaissance et de respect pour les sacrifices endurés par les supplétifs de l'Armée française en Algérie mais aussi en Tunisie et au Maroc. Une cérémonie de commémoration qui a eu lieu lundi dernier Place George Clemenceau en présence du Préfet Jean-Pierre  Cazenave-Lacrouts, du sénateur Jacky Pierre, du député-maire Michel Heinrich ainsi que de nombreux  élus municipaux mais aussi départementaux. La nouba et une section d'honneur étaient présents pour rendre les honneurs et animer musicalement la cérémonie.

 

Hommage aux victimes de la guerre d'Algérie

La France agressée, soudée autour de son histoire nationale

Sélectivité de la mémoire nationale il aura fallu attendre 2001 pour qu'une journée soit dédiée aux Harkis, et supplétifs après des années de campagne de sympathisants, de rapatriés d'Algérie et par l'association Jeune Pied-Noir. A un message de 2015 qui rappelait l'abandon et l'oubli des rapatriés par la nation, et la nécessaire "justice des mémoires", Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'État chargé des anciens combattants a rappelé synthétiquement cette année par la voix du Préfet des Vosges, le souci du gouvernement d'apaiser les mémoires et dépasser les souffrances plus de soixante ans après les "évènements". Un message atone auquel ne souscrivait pas totalement Oswald Calegari, Vice-Président de l'Union Nationale des Anciens Combattants, qui a rappelé dans son discours que les massacres du Bataclan et de Nice étaient semblables à ceux qui avaient touché les militaires et civils "Morts pour la France" à l'époque en Algérie. "Infirmiers, pompiers, policiers caillassés et agressés alors qu'ils interviennent pour sauver des vies. Religieux de Thibérine ou de Saint Etienne du Rouvray assassinés, tous ces évènements rouvrent des plaies et des souvenirs que l'on ne pensait ne plus jamais revivre".

 

 

Hommage aux victimes de la guerre d'Algérie

Des hommages multiples et symboliques

Outre les couronnes de la commune d'Epinal, du Département et de la Région, ont été déposées sur la stèle aux harkis des gerbes: de l'Association Régionale des Harkis par le Président Hamid MAOUA; du Collectif des Rapatriés des Vosges par Mohamed BEZAZ; de l'Union Nationale des Veuves et Enfants de harkis; de l'Union Départementale des Anciens Combattants et victimes de guerre (UDAC représenté par Jean Denis); de la Légion Vosgienne; de l'Union Départementale des Combattants d'Afrique du Nord ( UNC-AFN) et de l'Association des Veuves et Orphelins de Guerre; du Comité Départemental des Vosges  de la Fédération Nationale des Anciens Combattants d'Algérie, de Tunisie et du Maroc (FNACA). L'association Régionale des harkis - Section d'Epinal, a rendu hommage aux Anciens Combattants d'Afrique du Nord par un dépôt de gerbe sur la stèle des Anciens d'AFN. "Dans cinquante communes des Vosges, nos 5200 adhérents de l'UNAC rendent le même hommage. C'est le signe que cette histoire partagée n'est pas finie. Psychologiquement nous avons été éprouvés, rester unis nous permet de moins en baver"  attestait Oswald Calegari.

 

A.V.P.

 

 

Hommage aux victimes de la guerre d'Algérie
Hommage aux victimes de la guerre d'Algérie
Hommage aux victimes de la guerre d'Algérie
Hommage aux victimes de la guerre d'Algérie
Hommage aux victimes de la guerre d'Algérie
Hommage aux victimes de la guerre d'Algérie

Dépôt de  gerbe par les élus et les associations patriotiques

Hamid Maoua et Oswald Calegari anciens combattants du 7ème RTA

Hamid Maoua et Oswald Calegari anciens combattants du 7ème RTA

Commenter cet article