Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

La classe de Guillaume Fulconis sur scène

La classe de Guillaume Fulconis sur scène

 Au bout de 4 mois de classe une quarantaine d'élèves du conservatoire pouvaient présenter le résultat de leur travail sur les planches du théâtre municipal en décembre. Une succession de scénettes, burlesques, pathétiques, rageuses, drôles sentimentales ou noires pour ces amateurs spinaliens, petits et grands, formés par Amélie Armao et Guillaume Fulconis.

 

Conservatoire d'Epinal,  classe théâtre: pour le plaisirConservatoire d'Epinal,  classe théâtre: pour le plaisir

Troisième année pour le département théâtre

Point d'étape intéressant pour les jeunes élèves du Conservatoire Gauthier d'Epinal: en effet, certains d'entre-eux accomplissent leur troisième année et pratiquement la fin d'un cycle. C'est pourquoi "Le petit ordinaire"ou cabaret macabre d'après Jean-Pierre Siméon des élèves de cycles 1 & 2 se révèle prometteur. Pas de faux-pas, des entrées en scène toniques ou musicales, des interventions variées et  jeunes... On sent la compréhension du métier et le travail fournit sous la direction de Guillaume Fulconis. "Il y a un manque de coffre, de profondeur. Trop occupés à la maitrise du texte, la gestuelle et le verbal ne sont pas totalement  expressifs" commente un amateur  rambuvetais venu pour voir jouer son neveu. "Mais pour trois mois de travail, c'est déjà un beau résultat".

 

 Amélie Armao, responsable des cours adultes

Amélie Armao, responsable des cours adultes

Les moins jeunes se "donnent" aussi sur scène

En première partie ce sont les adultes du cours de pratique amateur d'Amélie Armao qui ont ouvert le bal. Un "Intermède façon Cabaret" ou plutôt un kaléidoscope de tranches et moments de vie burlesques et originaux, qui entrainent plus souvent dans le sourire que dans l'émotion, du fait du format retenu. "Nous avons travaillé sur le corporel et le lâcher-prise en ce début d'année, la dynamique et la performance avec les objets" précise Amélie. " Ils avaient carte blanche pour développer  le rapport avec les objets, l'urgence, le ridicule...". "Ils se font plaisir, ca se voit  et c'est sympa" commente Frédérique dans l'assistance.

 

 Des adultes qui s'amusent bien sur les planches Des adultes qui s'amusent bien sur les planches Des adultes qui s'amusent bien sur les planches

 Des adultes qui s'amusent bien sur les planches

 La pratique adulte en amateur recrute encore

Spinalienne depuis 4 ans, Amélie Armao,  jeune artiste tonique et multivalente est responsable du cours des adultes au Conservatoire: "Et on recrute encore". Conteuse, comédienne, animatrice en ateliers d'écriture, adaptatrice  et metteur en scène, Amélie répartit son temps entre le conservatoire, la Compagnie du Théâtre de l'Imprévu, La Maison du Conte de Chevilly La Rue, les centres sociaux et Maisons de jeunes, que ce soit  à Epinal ou en région parisienne. Elle est à la fois praticienne, enseignante et véritable "routarde" de la scène théâtrale: "C'est une constante dans les métiers des arts du spectacle". Toujours pleine d'ambition pour ses élèves et le conservatoire Amélie prévoit pour 2017 "de multiplier les lieux de diffusion ou créer des compagnonnages avec des troupes amateurs". De quoi alimenter ses sources de réflexion sur la présence physique, originaire de sens.

A.V.P.

 

 

Conservatoire d'Epinal,  classe théâtre: pour le plaisirConservatoire d'Epinal,  classe théâtre: pour le plaisir

Commenter cet article