Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par A.V.P.

Les Kédal'Humés en scène avec le "Médecin malgré lui" à Clemenceau

Vincenzo-Sganarelle ne va pas tarder à tâter du bâton pour retrouver instantanément sa science

Les Kédal'Humés en scène avec le "Médecin malgré lui" à Clemenceau

Bouclant leur tournée 2016 de façon tout à fait exceptionnelle à Epinal, la troupe de théâtre semi-professionnelle de Thiéfosse donnait vendredi dernier une ultime représentation au collège Clemenceau de leur dernière création .

 

 

Les Kédal'Humés en scène avec le "Médecin malgré lui" à Clemenceau

Les 8 acteurs des Kedal'Humés au final

Une pièce classique jouée avec beaucoup d'en train

Si la comédie en trois actes de Molière n'a plus de secret pour le plus grand nombre, l'interprétation et la mise en scène font toute la différence  entre une réussite ou une interprétation appliquée et modestement convaincante. Les 8 acteurs expérimentés des Kédal'Humés se sont fait un plaisir de jouer leur dernière création avec le dynamisme et la bonne humeur qu'on leur connait pour toutes leurs interprétations. Moins allumés qu'en 2015 pour leurs représentations de  "Kédal palace " d'après Jean Michel Ribes, classique oblige, les acteurs ont su mettre en valeur le comique élémentaire du XVIIème siècle de Jean-baptiste Poquelin,  avec une mise en scène  rigoureuse  de Sophie Nowak. Un Torenzo Palmas convainquant et plus qu'amusant en Sganarelle, une Martine généreuse et nature comme on en aimerait voir plus souvent, un son et lumière de Lionel Viot sans reproche, tout concourait au succès de la pièce présentée dans le petit théâtre de Clemenceau devant une trentaine d'adultes et trop peu d'enfants. Un seul regret, que la danse divertissante des acteurs n'ai pas été plus mise en avant lors des intermèdes.

A.V.P.

 

 

Et s'il me plait moi qu'on me batte?Et s'il me plait moi qu'on me batte?
Et s'il me plait moi qu'on me batte?Et s'il me plait moi qu'on me batte?

Et s'il me plait moi qu'on me batte?

"Et s'il me plait moi qu'on me batte?" Un extrait d'anthologie du théatre du XVIIème siècle

Les Kédal'Humés en scène avec le "Médecin malgré lui" à Clemenceau
Les Kédal'Humés en scène avec le "Médecin malgré lui" à Clemenceau

Ce que femme veut, ivrogne devra faire sien 

Commenter cet article