Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par A.V.P.

Point sur l'épidémie de grippe

Le virus de souche A/H3N2 qui touche 92% des personnes qui présentent les syndromes grippaux est connu pour affecter de façon plus sévère les personnes âgées. En 2014 ce virus avait été partiellement responsable d'une surmortalité évaluée à 18 000 personnes. Le réseau Sentinelles  qui collecte les  données auprès de 1400 médecins généralistes et pédiatres  en France a signalé que le cap du million de syndromes grippaux avait été franchi, sans qu'on puisse affirmer que le pic de l'épidémie était atteint. Les Vosges sont statistiquement le département le moins touché avec la Meuse dans la région Grand Est en seconde semaine. Pour l'Agence Régionale de Santé le département est maintenant dans la moyenne régionale.

 

Point sur l'épidémie de grippe

Au cours de la semaine du 9 au 15 janvier, le nombre de nouveaux cas en France a continué d'augmenter, avec 409 consultations pour 100.000 habitants contre 395 la semaine précédente. Lors de la dernière épidémie sévère de grippe hivernale, il y a deux ans, on atteignait au pic, 800 cas de syndromes pour 100.000 habitants. " Le taux d’incidence estimée pour les syndromes grippaux pour la région Grand Est en semaine 2 était de 305 pour 100 000 habitants (vs 385 pour 100 000 en semaine 1, chiffre consolidé)" suivant une communication sur l'épidémie de l'ARS Grand Est.

 

La vaccination préventive est efficace

Si les symptômes de la grippe sont bien connus - fièvre brutale supérieure à 39°C, douleurs musculaires et des signes d'affections respiratoires - et sont facilement détectés chez les médecins généralistes, 3 à 4% des patients sont ensuite redirigées vers les hôpitaux compte tenu des risques de complication ou pour les personnes fragiles. Les mesures de prévention et d'information diffusées par les médias ou les circuits médicaux font vraisemblablement bon usage alors que les premières estimations effectuées à partir des données du réseau Sentinelles permettent d'affirmer que le vaccin grippal 2015 est d'une bonne efficacité en France métropolitaine.

 

Point sur l'épidémie de grippe

Des urgences fluides

Aux urgences de l'Hôpital Emile Durkheim, la lutte contre l'épidémie de grippe impose le port de masques de chirurgiens au personnel, même s'ils ont tous été vaccinés à l'entrée de l'hiver. "Ce n'est pas le moment de tomber malade" précise une infirmière urgentiste en plaisantant. La situation est manifestement fluide aux urgences, confirmant la potentielle décroissance de l'épidémie.

A.V.P.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article