Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

EPI et Langues mis en avant à Notre Dame St Joseph

Eléments différenciant forts, les langues et les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI)  étaient mis en avant au collège Notre-Dame lors des portes ouvertes de l'établissement, samedi dernier. Sous contrat avec l'état, le collège n'en propose pas moins l'apprentissage du chinois simplifié dés la sixième, un double cursus de langues étrangères pour les jeunes les plus motivés et une dynamique autour de la découverte des pays dont le langage est enseigné... Le théâtre, la musique et le français concouraient à la mise en valeur des élèves dans le cadre transversal interdisciplinaire.

L'établissement dans sa globalité pérennise son positionnement autour de l'ouverture aux idiomes, en confirmant dans le secondaire, puisqu'il est le seul à proposer une césure de fin de seconde pour effectuer la découverte de l'Australie pendant 16 semaines. 1500 élèves et une centaine d'éducateurs mobilisés si l'on tient compte des  élèves de CAP,  BTS et les classes pro.

 

 Littératures et arts pour les premières L de Saint Joseph.

 Littératures et arts pour les premières L de Saint Joseph.

Un collège d'enthousiasmes et d'animations

Effervescence et sentiment de liberté retrouvée dans les couloirs pour des élèves qui courent et se croisent, apparemment livrés à eux même entre deux présentations et représentations. La "banane", le feu aux joues, rires et exclamations enfantines au programme, tout en passant devant un public de parents et de jeunes qui intégreront la sixième à la prochaine rentrée. Suivant les salles de classe, on peut entendre des chansons en quatre langues pour les cinquièmes sur le thème d'Alegria avec percussions; visiter la classe d'espagnol, décorée comme un navire de croisière en partance, avec des dessins colorés sur tous les murs jusqu'au plafond et ses deux enseignantes enthousiastes. "Nous rentrons de 5 jours en Galice, à Saint Jacques de Compostelle" attestent Alexie et Ambre élèves en espagnol. "Hébergées en familles , nous avons progressé en compréhension, par la force des choses". A l'étage du dessous, séance du bourgeois gentilhomme en français-théâtre des cinquièmes avec un énergumène en grand mamamuchi, qui fait son spectacle façon comedia del arte. Cela n'a pas l'air de déranger la classe suivante ou se déroule une présentation plus sérieuse aux nouveaux parents de la gestion mentale "apprendre à apprendre" par Jean-Michel Pierrat,  enseignant de mathématique spécialisé en la matière.

 

Mamamuchi en EPI de français-théatre pour la classe de 5ème de Madame Guery

Mamamuchi en EPI de français-théatre pour la classe de 5ème de Madame Guery

Apprendre le mandarin en caractères simplifiés dans les Vosges, c'est possible!

Partageant la même salle avec les enseignants d'anglais, Chunyan explique joyeusement aux parents l'intérêt de découvrir le chinois et ses idéogrammes dés la sixième. Arrivée en France en 2006 en provenance de Shanghai, après des études en finance, formée à l'enseignement , depuis 3 ans à Notre-Dame, l'enseignante ne désespère pas d'organiser un  voyage en Asie dans 2 ans: " mes élèves auront alors entre 3 à 4 ans de pratique. Pour le moment, en voyage organisé, nous nous sommes contentés de Paris: le XIIIème, le centre culturel chinois et le musée Guimet". Interrogée sur l'enseignement en France et en Chine, Chunyan explique avec une simplicité des plus agréables: "Il y a 10 000 caractères en mandarin, mais 2 000 sont très régulièrement utilisés. Nécessairement, les élèves de la république populaire sont bien plus disciplinés qu'en France car plus nombreux et mis en concurrence. Le travail y est plus intense puisqu'ils ont 60 heures de cours par semaine, pratiquement 3 fois plus qu'ici".

 

 

  

Chunyan Di Lucchio, enseignante de chinois à Notre Dame à partir de la sixième

Chunyan Di Lucchio, enseignante de chinois à Notre Dame à partir de la sixième

Les premières en démonstration d'art et de mathématiques

Du coté du lycée, dans un cadre bien plus calme, un couloir isolé, Choé et ses camarades de Première L, sont à genoux dans un couloir, pinceau à la main, mettant la dernière touche à leurs fresques sur cadres. Pour Blandine, sa démonstration créative en cours tombe sous le sens " Je souhaite devenir artiste plasticienne. J'ai donc la chance de pouvoir me lancer pour les portes ouvertes du lycée. Comme une mise en jambe". Dans une autre aile du bâtiment, Julie et Joséphine assistent leur professeur de mathématique, Nathalie Delétang, souriante et convaincante, qui explique aux futurs élèves du lycée que "les maths c'est facile". Joséphine confirme: " Avec les QCM sur le logiciel Plickers, nous répondons aux questions par QR codes, en tournant nos affichettes, nous avons 4 réponses possibles. Présentés par tous les élèves en même temps, les réponses sont photographiées par l'I-pad de l'enseignant et les résultats sont affichés immédiatement sur le tableau blanc interactif". Interrogation à l'enseignante: est ce plus facile ou utile pour les élèves? "S'apercevoir si tout le monde a compris est immédiat. C'est ludique et  rapide. Les élèves adorent. Une fois toutes les deux semaines, ce n'est pas assez pour certains". Un outil numérique de contrôle des connaissances, en attendant l'apprentissage en ligne? " C'est bien mieux avec une prof en chair et en os" témoigne une élève. On ne change rien à une équipe qui gagne!

 

A.V.P.

EPI et Langues mis en avant à Notre Dame St Joseph
EPI et Langues mis en avant à Notre Dame St Joseph
EPI et Langues mis en avant à Notre Dame St Joseph
EPI et Langues mis en avant à Notre Dame St Joseph
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article