Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

 Le Sillon Lorrain en réunion à la BMI d'Epinal

 Le Sillon Lorrain en réunion à la BMI d'Epinal

Premier Pôle Métropolitain français, le Sillon Lorrain s'est réuni une demi-journée dans le cadre décentralisé de la Bibliothèque Multimédia Intercommunale d'Epinal ( BMI).  Les 4 intercommunalités membres ( Thionville, Épinal et les deux Métropoles, le Grand Nancy et Metz) ont effectué le suivi budgétaire de l'organisation en présence de leurs invités représentants de la Communauté d'Agglomération d'Epinal (Philippe Eymard, Michel Fournier, Patrick Nardin, Stéphane Viry ).  

 Une opportunité d'évoquer la raison d'être de la structure pour André Rossinot, ses finances et d'attaquer le principal sujet : les liaisons transfrontalières avec un plan ambitieux de déplacement des transports, dénommé MMUST (Modèle MUltimodal et Scénarios de mobilité Transfrontalière)

 

 

André Rossinot Président du Grand Nancy et Pierre CUNY, le Maire de Thionville

André Rossinot Président du Grand Nancy et Pierre CUNY, le Maire de Thionville

André Rossinot: "Une structure simple, active et qui ne coute pas cher"

Présentant la structure du Sillon Lorrain aux invités, le Président a tenu à précisé qu'il ne s'agissait pas d'en rajouter au mille feuille administratif. "C'est une petite équipe qui s'appuie sur les directeurs de cabinet des différentes agglomérations et les directeurs généraux. Nous travaillons avec des territoires associés qui ont des stratégies partagées comme la Communauté de communes de Saint Dié, Pompey-Vallée de la Moselle et la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch. Notre aire de rayonnement est un territoire d'innovation et d'internationalisation, comme les lander allemands, le Luxembourg ou la Belgique. Et nous nous flattons d'être la colonne vertébrale du Grand Est par rapport à nos amis alsaciens" affirme en plaisantant André Rossinot, qui dirige par ailleurs le Grand Nancy. "C'est un espace de reliance et d'intelligence, avec des intérêts partagés et des intérêts communs. Concrètement, on œuvre à la construction d'une ingénierie politique, avec la défense d'une identité métropolitaine. Organisation des mobilités, loyauté des relations entre le monde rural et urbain, contractualisation des relations avec l'état, schéma d'aménagement concerté pour les territoires, les universités, les hôpitaux.Il s'agit d'être présent à la région Grand Est mais aussi sur le plan européen. Les grands projets en cours que sont LOR’nTECH , la bibliothèque numérique dont on devrait avoir une version en juillet 2017, le rapprochement des conservatoires et le développement du télétravail sont financés par une participation des intercommunalités à hauteur d'un euro par habitant, ce qui fait 1,28 millions de budget prévisionnel pour 2017  .

 

 

 

Miche Fournier

Miche Fournier

Les problématiques transfrontalières mises en image avec MMUST

"Les transports collectifs avec le Luxembourg, c' est un véritable problème depuis l'accident ferroviaire de Bettembourg en février" souligne Pierre Cuny, le Maire de Thionville " les routes sont saturées". Le Sillon s'offre au dialogue avec les pays voisins, pour réfléchir aux déplacements des populations de part et d’autres de la frontière et des incidences sur les résidents. "On manque de crèches, l'entretien des voiries doit être renforcé du fait du trafic" souligne Dominique Gros, le maire de Metz. " L'expansion du Luxembourg a été sous estimé et nos territoires sont impactés. Nos ressources sont insuffisantes et on manque d’informations avec l’autre coté de la frontière". Les enjeux sont d'importance et bien que n'intervenant pas financièrement, le Sillon appuie le projet MMUST pour le développement d'un outil de prévision des déplacements des biens et des personnes au niveau transfrontalier, afin de pouvoir adapter  l’offre de transport. Une dizaine d'intervenants et d'opérateurs sont impliqués que ce soit en France en Belgique ou au Luxembourg, la Grande région devrait contribuer au financement à hauteur  de 1,9 millions d'euros pour une enveloppe globale du projet de 3,2 millions.

 

A.V.P.

 

 

Le Sillon trace sa voie
Le Sillon trace sa voie

Commenter cet article