Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

Les spinaliens de 18 ans ont leur carte d'électeur en poche
Les spinaliens de 18 ans ont leur carte d'électeur en poche

Une centaine de jeunes adultes avaient répondus présents à l'invitation de la Mairie

Vendredi dernier la municipalité a tenu à remettre en main propre leur carte d'électeurs aux jeunes majeurs habitants la ville, au cours d'une cérémonie simple mais conviviale dans ses salons. Un instant solennel pour bien des jeunes citoyens, qui le plus souvent ne s'étaient jamais hasardés ailleurs que dans les locaux ouverts au public du rez de chaussée. 

Une douzaine de membres du conseil municipal entouraient le maire pour remettre à tour de rôle leur première carte électorale à une centaine de jeunes majeurs.

 

 

Mona et Joséphine, 18 ans et étudiantes à l'ESAL

Mona et Joséphine, 18 ans et étudiantes à l'ESAL

Des droits mais aussi des devoirs

Michel Heinrich a tenu à rappeler à l'assistance sur un ton grave sans être sentencieux les principaux droits " attachés à la citoyenneté, lesquels ne vont pas de soi et ne sont pas acquis dans de nombreux pays". "Vous allez faire entendre votre voix par le biais du vote. C'est un véritable devoir de vote. Il est essentiel, sinon la citoyenneté n'a plus de sens. Ne pas exercer son droit de vote c'est laisser les autres décider à votre place". Le député-maire n'a pas hésité à être complet, invitant les nouveaux votants à se " tenir informés des évolutions de l'opinion publique, à savoir prendre du recul et se forger son propre avis. Prenez conscience de toutes vos capacités. Vous êtes désormais des adultes, héritiers de ceux qui se sont battus pour obtenir vos droits".

 

Mathilde, Guillaume, Chaifta et Wasyl  attendent leur tour pour leur carte d'électeur

Mathilde, Guillaume, Chaifta et Wasyl attendent leur tour pour leur carte d'électeur

"C'est comme pour le brevet!"

Après le discours officiel, les spinaliens ont été appelés un par un par leurs noms pour recevoir leur carte et le passeport pour la majorité fait par le Conseil Départemental d’Accès au Droit des Vosges ( CDAD) qui dépend du TGI.  Anecdotes amusantes, Stephane Viry en tant que conseiller municipal a pu remettre à sa propre fille sa carte d'électrice et la spinalienne Océane Richard a été félicitée publiquement pour ses 18 ans puisqu'elle les fêtait le même jour. Dissimulés au fond de la salle, Mathilde, Guillaume, Chaifta et Wasyl tendent l'oreille. Chaifta est toute excitée d'enfin avoir ce certificat de majorité officiel "c'est comme pour le brevet qu'on allait chercher à la tribune". " C'est la seule de notre groupe qui est restée jeune insouciante et naïve" commente Mathilde en regardant avec tendresse sa camarade. Interrogés sur les idées et les hommes qui se dégagent pour le prochain vote, aucun jeune majeur n'est capable de trancher ou de se prononcer. "Au pire, je voterai comme mon père, pour Mélenchon. Parce qu'il ira jusqu'au bout de son programme ... A ce qu'il parait" explique un peu désabusée  Mathilde. Plus loin Mona et Joséphine s'organisent. En première année à l'Ecole de l'image les deux copines - l'une de Colombes, l'autre de Toulouse- ont déjà prévu d'aller à une réunion d'étudiants pour comparer les différents programmes des candidats. "J'ai mis un peu de temps à comprendre que c'était le maire qui parlait. Il ne se présente pas quand il prends le micro? " s'interroge la toulousaine, résidente à Epinal depuis la rentrée. On a beau avoir sa carte d'électeur, on n'est pas encore spinalienne!

A.V.P.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article