Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par R1

Jeudi dernier à La Louvière, les Classes à Horaires Aménagés Musique du collège Jules Ferry d'Epinal conviaient leur public à passer de "l'autre côté du miroir" avec Alice au pays -qui n'était pas des merveilles- mais plutôt du fantastique et du conte. 80 élèves de la sixième à la 3ème sous la direction de chœur de leur enseignante Marie-Louise Martin, avec l'accompagnement de Philippe Klein pianiste et professeur de piano à l'Ecole de musique de Vandoeuvre, mais aussi l'appui d'une belle brochette de saxophonistes des classes de Sébastien Maimbourg (conservatoire de musique Gauthier d'Epinal ).

Un concert d'un excellent niveau qui a demandé 7 mois d'un travail assidu pour les jeunes artistes, lesquels ont "assuré" leur prestation musicale, chantée et dansée avec brio.

 

80 jeunes chanteurs aux talents prometteurs

80 jeunes chanteurs aux talents prometteurs

Un partenariat de plus de 25 ans d'existence

Le cursus de 4 ans proposé aux jeunes qui intègrent les C.H.A.M. de Jules Ferry ont plus de 25 années d'existence en partenariat avec le Conservatoire Gauthier d'Epinal, puisque deux après-midi par semaine les collégiens sont libérés pour suivre les enseignements du conservatoire. Deux heures d'éducation musicale et d'une heure de chant choral dispensés par un professeur du collège complètent ce cursus exceptionnel, fait d'excellence et de passions artistiques multiples. Malgré le jeune âge des interprètes, il n'était pas rare de reconnaitre dans le chœur du spectacle de Jules Ferry de nombreux musiciens des différentes compositions ou émanations du conservatoire tels que des pratiquants de percussions, de cuivres, des membres de l'Orchestre Harmonique ou des classes de jazz.

 

Marie Louise Martin, professeur de musique et de chant choral, chef de choeur des CHAM de Jules Ferry

Marie Louise Martin, professeur de musique et de chant choral, chef de choeur des CHAM de Jules Ferry

Une Alice aux visages multiples

La fameuse Alice de Lewis Carroll et le lapin blanc ont guidé tout le soir les 250 personnes du public, par d'aimables allusions et jeux de mots en introduction à une vingtaine d'extraits musicaux anciens ou contemporains. Les jeunes chanteurs avec tous une excellente diction, échangeant leurs rôles entre chaque interprétation. Quelques partitions remarquables du chœur avec "Voici Halloween" extrait du film de Tim Burton, (L'étrange Noël de Mister jack), "La java martienne" de Boris Vian, "Fils de la lune" de Mecano, et Somewhere over the Rainbow, malheureusement sans la Judy Garland du Wizard of Oz.

 

Des anonymous du chant choral ou des mimes orchestrés?
Des anonymous du chant choral ou des mimes orchestrés?

Des anonymous du chant choral ou des mimes orchestrés?

Un intermède musical avec l'ensemble des JEEMS

Le public a pu assister à un exemple des talents précoces issus des CHAM et de la classe jazz du Conservatoire, dénommés Jeems et qui se produit depuis tout récemment. Des improvisions multiples et des Jam session au piano avec le très jeune Solal, à la batterie avec Malo, Jules à la guitare, Mathilde au chant et au saxophone, Emma à l'accordéon et Estelle à la flute. Avec la reprise des chants de chœurs et l'arrivée d'adultes, enseignants et parents volontaires, le registre du concert a pris une autre tournure avec la "Salsa du démon" du grand orchestre du Splendide ou "Champagne" de Jacques Higelin. Un spectacle "tous publics" qui n'a pas manqué de ravir l'ensemble de l'assistance si l'on en croit l'intensité des applaudissements au final.

 

R1 pour A.V.P.

 

Le concert fantastique des "CHAM" de Jules Ferry
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article