Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Onésime pour AVP

 "Jamais sans mon sax" à Deyvillers: un regroupement exceptionnel de saxophonistes de tous niveaux "Jamais sans mon sax" à Deyvillers: un regroupement exceptionnel de saxophonistes de tous niveaux

"Jamais sans mon sax" à Deyvillers: un regroupement exceptionnel de saxophonistes de tous niveaux

L'ensemble musical spinalien "Jamais sans mon sax" (JSMS) s'est produit mercredi dernier en l'église de Deyvillers, invités par Serge Thiriet et les amis de l'Orgue du lieu. Accompagnés de leurs collègues de l'association Chantrainoise de saxophones et de l'école de musique de Thaon, c'est à un véritable récital que se sont livré la cinquantaine d'interprètes accompagnés à l'orgue ou en complément d'un tuba, d'une batterie et de deux guitares. Une tendre jeunesse aux claviers et boutons, du talent à en revendre et surtout un dynamisme et une animation garantie avec les professeurs Claude Trinidad, son élève Sébastien Maimbourg du Conservatoire Gauthier d'Epinal et Quentin Thomas de l'école intercommunale de musique.

Un programme varié
Avec une introduction du final de la symphonie Numéro 3 de Saint Saëns de l'ensemble chantrainois de saxophones avec à l'orgue Serge Thiriet sous la direction de Claude Trinidad, ce dernier s'est chargé de présenter avec facétie et entrain ses plus jeunes élèves aux 200 personnes de l'assistance. L'alternance de chansons célèbres et partitions de "jeunesse" de ces futurs saxophonistes confirmés, panaché avec quelques morceaux choisis de Purcell ( Suite Z.570, Fairy Queen) interprétés par les adultes, ne manquait pas d'originalité et de fraicheur dans une église qui avait un excellent rendu sonore et tout à fait adaptée aux formations, de la plus petite à la plus grande.

 

Un regroupement délocalisé

Les trois structures musicales organisatrices se sont ensuite regroupées et adjointes quelques instruments complémentaires pour constituer un ensemble des plus impressionnant par la taille. Les interprétations collectives telles que "New York-New York" de John Kander, la "Valse N°2" de Choskatovitch, Momento de Sébastien Maimbourg ou Cantaloupe d'Herbie Hancock déjà entendus à la Souris Verte en mars lors du précédent concert de l'ensemble "Jamais sans mon sax" ont été complétées par un émouvant de "Cinéma paradiso" d'Ennio et Andréas Morricone. Une belle mise en valeur délocalisée des élèves du Conservatoire Gauthier d'Epinal ( en pleine action dans sa mission de rayonnement départemental ) qui a permis de voir et entendre en solo de jeunes "pépites" tels qu'Alexandre Thouvenot ( partita en la mineur BWV1031 de Jean-Sébastien Bach) ou Alizée Aubertin avec l'insolite "Xiwind" de Philippe Geiss.

Un tremplin de qualité pour toute cette jeunesse prometteuse et souriante, organisée et motivée avec enthousiasme par 3 générations de musico-pédagogues reconnus.

Pour les "défavorisés" qui n'avaient pas réussi à se libérer le concert est partiellement visible sur le site You tube ainsi que es précédentes manifestations des" JSMS".

Onésime pour A.V.P.

 

 

 

 

Ce site étant véritablement collaboratif, si vous souhaitez voir figurer une de vos productions écrites photographiée ou filmée, une mise en lien avec votre propre production associative, n'hésitez pas à nous contacter. Que ce soit pour compléter le présent article ou en créer d'autres. Civilian

Les amis de l'orgue accueillaient dans leur église un bel éventail de saxophonistes
Les amis de l'orgue accueillaient dans leur église un bel éventail de saxophonistes
Les amis de l'orgue accueillaient dans leur église un bel éventail de saxophonistes

Les amis de l'orgue accueillaient dans leur église un bel éventail de saxophonistes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article