Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

Une exposition monumentale et variée des arts urbains contemporains
Une exposition monumentale et variée des arts urbains contemporains
Une exposition monumentale et variée des arts urbains contemporains

Une exposition monumentale et variée des arts urbains contemporains

Dans le cadre du thème "Destinations" des Imaginales, quel univers pouvait être le mieux représenté au sein du "temple" spinalien de l'art moderne, sinon les constructions urbaines abandonnées et leurs univers de personnages ou d'installations des plus insolites? L'équipe de bénévoles de La Lune en parachute s'est donc chargée de sélectionner 3 artistes discrets regroupés sous l'intitulé "Manifeste Urbain" dont le point commun se trouve être la création dans des friches industrielles ou en milieu urbain désaffecté et voué à a destruction. De quoi attirer le regard des curieux et des initiés par des créations graphiques ou plastiques destinées à être enfouies sous les gravats des démolitions. Ce qui donne d'autant plus de valeur aux créations locales et éphémères de Katre, Bault et Gibert1 données à voir jusqu'au 30 juin au 46 de la rue Saint Michel et qui feront l'objet de plusieurs rubriques.

Katre lors de la création de ses deux fresques in situKatre lors de la création de ses deux fresques in situ

Katre lors de la création de ses deux fresques in situ

Le fil rouge des 3 créateurs: habiter l'espace, le transformer

Dans le métier de l'image et de la représentation artistique le trio de créateurs exposé pourrait figurer dans la catégorie des découvreurs urbains. Pas tout à fait de l'Urbex ( concept d'exploration urbaine popularisée principalement par les photographes), plutôt dans celle des visiteurs discrets qui s'approprient fugitivement l'espace urbain et industriel reculé, qu'ils tentent de rendre insolite ou attachant par leurs transformations et installations.

 

 

Les oeuvres peintes de Katre
Les oeuvres peintes de Katre
Les oeuvres peintes de Katre
Les oeuvres peintes de Katre

Les oeuvres peintes de Katre

Katre graffeur et peintre

"Je n'ai pas de véritable volonté de coloniser ces zones de "non-vie", vestiges d'un monde dépassé et disparu" atteste Katre, le premier du trio d'artistes "mais ces espaces libérés de la présence humaine , ces vestiges typiques comme la piscine Molitor avant sa démolition ou les friches du Nord ou des Vosges dans lesquelles je me suis plusieurs fois exprimé, c'est inspirant. C'est un espace de faire hors du temps dans lequel j'ai repris en couleur les lignes de mon initiale, le K, pour mettre en valeur le noir et blanc de l'infrastructure abandonnée. J'ai commencé dans les années 90 à explorer les friches de la banlieue parisienne et à m'y exprimer dans le graff, c'est devenu de plus en plus difficile d'être le premier à en trouver. Les usines sont maintenant souvent cadenassées et verrouillées pour des raisons de sécurité. J'ai évolué vers les installations, la photographie, les collages peints, bombés et les fresques. Je suis persuadé collaborer à la mise en valeur du patrimoine urbanistique, il y a de l'énergie dans le désolement. Mon atelier est dans l'ancien hopital saint Vincent de Paul à Paris: c'est un questionnement permanent sur l'abandon des constructions, l'émergence de la création par l'isolement de l'individu".

2 oeuvres concues in situ, exclusivement pour La Lune en Parachute et ses visiteurs2 oeuvres concues in situ, exclusivement pour La Lune en Parachute et ses visiteurs

2 oeuvres concues in situ, exclusivement pour La Lune en Parachute et ses visiteurs

"C'est violent"

"C'est violent et sourd cette absence de vie, le reflet de notre société" témoigne Aurélie en visite avec son lévrier dans les bras devant les œuvres de Katre."C'est choquant et cela me fait fuir, alors que cela ne devrait pas. Dés que j'aurai du recul cela mériterai que je m'interroge sur les raisons inconscientes d'une telle réaction. Ces usines cela fait partie de l'histoire industrielle des Vosges, c'était socialement douloureux. Les voir à nouveau vides et désolées cela fait mal " . "J'aime bien obliger les visiteurs à se poser des questions sur leurs émotions face à ce mélange d'abstrait et de figuratif, ce jeu avec les perspectives accentuées et la profondeur soulignée" précise l'artiste. "Cela oblige à changer de registre de vocabulaire" souligne Pierre de la Lune en Parachute qui a installé les tableaux des artistes avec d'autres bénévoles "et cette dimension monumentale rends l'affrontement avec la vue et les référents culturels obligatoire".

La Lune en Parachute ouvert du Mercredi - Samedi : 13H - 18H - Dimanche : 14H - 18H
Visites commentées Tout Public sur RDV

 

A.V.P.

 

 

La Lune en parachute aux Imaginales: "Manifeste urbain" - Episode 1
En exclusivité des reproductions en béton de Baulkt et KatreEn exclusivité des reproductions en béton de Baulkt et KatreEn exclusivité des reproductions en béton de Baulkt et Katre

En exclusivité des reproductions en béton de Baulkt et Katre

BAULT
BAULT
BAULT
BAULT

BAULT

GILBERT1
GILBERT1
GILBERT1
GILBERT1
GILBERT1

GILBERT1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article