Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par MZ

Un compteur qui n'y parait pas mais qui fait verser beaucoup d'encre....

Un compteur qui n'y parait pas mais qui fait verser beaucoup d'encre....

Au bout de 4 long mois de délai, la ministre de l'environnement a fini par rendre public le rapport du Conseil Général de l'environnement et du développement durable (CGEDD) sur le déploiement du compteur Linky. Rien de bien révolutionnaire comme on pouvait s'y attendre, la commission consultative n'ayant pas fait effectuer des recherches scientifiques et sanitaires supplémentaires ( qui sortaient de ses compétences directes) et n'effectuant que des conclusions "politiquement correctes" en faveur de la transition énergétique. Mais si l'on sait lire entre les lignes technocratiques, plusieurs détails sensibles sont laissés à l'appréciation de l'exécutif, qui va devoir intervenir. "Cela sera effectué bien évidemment en toute discrétion pour éviter de donner l'impression officielle de désavouer la société nationale ENEDIS" précise le porte parole de Stoplinky 88 Dominique Humbert.

 

Dominique Humbert porte parole de Stoplinky88

Dominique Humbert porte parole de Stoplinky88

Un volet sanitaire bâclé: "quand on ne cherche pas on ne trouve pas"

Après avoir rappelé que les mesures effectuées ne reposent pas sur une "méthodologie commune acceptée par les acteurs" ( précaution d'usage pour dégager toute responsabilité des auteurs...) le CGEDD confirme que les ordres de grandeur ne "sont significatifs qu'à proximité immédiate du compteur" ( paragraphe 2). Parmi les premiers lecteurs à réagir à la lecture du document, Germain d'Epinal s'exclame outré: "Les flash ball de la police c'est non létal à 15 mètres non? A courte distance cela peut tuer... CQFD: pas de Linky avec CPL dans les pièces à vivre ou dans l'habitation, en attendant des études plus poussées. Il faut demander l'application du principe de précaution dans nos communes et négocier un moratoire acceptable par toutes les parties".

"Les configurations atypiques doivent être prises en compte"

Pour Gaëlle, seconde lectrice vosgienne interrogée, l'objectivité du rapport prête à discussion: " ils s'appuient à nouveau sur les études d'EDF, société manifestement en situation de conflit d'intérêt et révèlent surtout la collusion de l'état et de la société qu'il contrôle indirectement. Quant aux études finlandaises, elles sont trop éloignées du cas français pour servir de conclusion. Mais c'est toujours le même problème, ils n'analysent absolument pas les effets biologiques dans la durée ou en interaction avec les autres émissions radio. Le mediator n'a pas tué tous les cardiaques en quelques heures! Le CGDD n'a pas cherché à en savoir plus que ce qui leur était présenté. C'est un rapport baclé qui n'a pas de valeur sur le plan sanitaire. Ce qui est malgré tout rassurant c'est qu'ils confirment que la démarche d'ENEDIS doit être accepté et non obligatoire, et que les cas atypiques ne doivent pas être ignorés. On attends des mesures rapides de la ministre sur ce sujet "

 

Linky: un gouvernement informé mais qui joue la montre et l'apaisement

Une approche autocentrée sur les intérêts d'Enedis

Si le rapport du Conseil général de l’environnement et du développement durable émet de sérieuses critiques, elles portent surtout sur une approche trop centrée sur la gestion du réseau et pas assez sur les clients. « Si le compteur est une réussite technique pour la gestion du réseau, son utilisation pour la maîtrise de l’énergie reste largement insuffisante, déplorent les auteurs. Le risque est fort que, sans mesures d’accompagnement […], Linky ne se cantonne à ce rôle remontant de comptage par télérelevés. ». "Ce rapport justifie le bien-fondé du combat mené par notre association d'information des consommateurs" précise Dominique Humbert " Linky est au profit exclusif d'Enedis et ne permets même pas des suivis de consommation avec un affichage en temps réel, les seuls à même d’inciter les ménages à réduire leur consommation d’électricité. C'est un scandale similaire à celui des centrales nucléaires. d'une énergie d'appoint ou de transition décarbonnée dans les années 70, les industriels en ont fait un profit pérenne pour 100 ans. Et je ne parle pas des autoroutes à péages dont les concessions ont été bradées et dont les recettes alimentent les majors du BTP". Germain précise "Les politiques sont versatiles et incompétents pour gérer la machine économique dans la durée. Ils sont trop perméables aux lobbies industriels et aux inquiètudes pour l'emploi. Tout le monde le sait, un véritable législateur représentant direct de la population, soucieux de son émancipation et de son bien être, prendrait tout de suite des mesures de correction". Le CGDD ne le dit pas dans son rapport mais en complément à ses conclusions, la tentative de passage en force d'Enedis, les loupés des premiers montages et l'absence de gain sur leur consommation pour les consommateurs, sont les principaux obstacle à un déploiement accepté et serein.

Matthieu Zhallem

 

Rapport CGEDD en ligne

http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/010655-01_rapport_cle27279c.pdf

L'association Stop Linky 88 sera présente à 16h30 au salon du Made in Vosges au centre des Congrès dimanche 14 mai " Compteurs communicants, quels dangers pour les usagers ? "

Commenter cet article