Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par A.V.P.

Le dernier "Diner insolite du patrimoine" se tenait au Magic Mirror pendant les Imaginales

Le dernier "Diner insolite du patrimoine" se tenait au Magic Mirror pendant les Imaginales

Michel Fournier, nouveau président du syndicat d'économie mixte des Diners Insolites du Patrimoine l'avait annoncé: la suspension des activités des diners insolites s'imposait, les financements étant tout particulièrement insuffisants pour couvrir les frais de chaque opération.

"On profite de la fin de saison pour mettre à plat la formule" précise Michel Fournier " le concept étant trés fort et porteur. C'est un point d'étape indispensable pour une organisation qui à force de demandes extérieures au territoire du Pays d'Epinal a évolué sur tout le Grand Est"

 

Redéfinir la formule

"Avec 7000 repas par an servis dans le cadre des Insolites du Patrimoine et les excellents retours de satisfaction de la part des "dineurs", les Insolites redémarreront certainement en fin d'année" complète le maire de la commune de Les Voivres. Valoriser les lieux, les arts de la table et avoir un volet d'insertion participaient au concept fondateur. Avec la croissance connue par les manifestations, leur éloignement géographique par rapport au Pays d'Epinal, le concept va être repensé avec nos partenaires privés et publics, région, département et Pays. Rien n'est exclu, sachant qu'on tient compte de ce qui a été fait avant et que j'assume la responsabilité au mieux. Mais il faut être pragmatique et savoir s'adapter".

 

Michel Fournier - Photo d'archives

Michel Fournier - Photo d'archives

Une réaction indispensable

Renseignement pris auprès de spécialistes de l'interventionisme économique des collectivités locales , le bilan apparait plus politique qu'économique. Ils confient en a-parte: "Le Pays d'Epinal-Coeur des Vosges est une structure administrative d'Art et Histoire, qui a développé une offre hybride, avec un volet touristique de dimension départementale et un autre économique de la compétence de la Communauté d'Agglomération ou de la région. Avec la volonté politique générale de réduire le mille-feuille administratif, les Communautés d'agglomération peuvent maintenant se substituer aux communes, aux Pays ou aux Scots, ou dans un premier temps les accompagner. Les "diners" sont donc à un point d'inflexion: soit ils restent sur le plan de l'agglomération soit ils ciblent la région. Mais dans les deux cas les ressources doivent être assurées au préalable par des collectivités faute de mécènes privés. C'est une illustration de la puissance d'impulsion des politiques mais aussi de leurs limites. Ca pique un peu, mais on ne peut jetter à la Moselle, en pleine période électorale, 7 ans de communication et d'exposition médiatique locale qui reposaient presque exclusivement sur un financement public".

Panem et Circenses

Le chroniqueur Roger de Beauvoir affirmait que "l'art de gouverner les peuples se réduit en dernier lieu à l'art d'empêcher qu'ils ne s'ennuient" . Mais la mise en scène des savoir-faire des territoires avec des chefs et des entreprises vosgiennes de renom comme Garnier Thiébaut, Bragard, De Buyer, la Verrerie la Rochère, entre t-il véritablement dans les compétences des collectivités territoriales et de leurs satellites? Quel homme politique lucide va se poser la question de la valeur ajoutée d'un tel investissement médiatique et évènementiel? L'alibi du développement touristique et de la notoriété provoquée n'est il pas plutôt le constat de l' échec du désenclavement et de la désindustrialisation des zones rurbaines ou périphériques? Des questions ouvertes qui ne manqueront pas de ressurgir dans le cadre d'un débat global et citoyen.

A.V.P.

Le dernier "Diner insolite du patrimoine" se tenait au Magic Mirror pendant les Imaginales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article