Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

L'Indochine et ses morts commémorés le 8 juin

Le décret du 26 mai 2005 a institué le 8 juin comme étant la journée nationale des "Morts pour la France " en Indochine, date anniversaire de l'inhumation du soldat Inconnu d'Indochine dans la nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette ( Pas de Calais ) le 8 juin 1980. Une commémoration unitaire et sobre en présence de Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts , Préfet des Vosges représentant Sylvie Goulard Ministre de la Défense, a eu lieu au monument du quai de Dogneville avec une mise en musique de la Nouba du 1er Régiment de Tirailleurs.

 

L'Indochine et ses morts commémorés le 8 juin

1954, la fin d'une guerre cruelle loin de la métropole

L'Indochine dans l'après-guerre comprenait alors la Cochinchine, l'Annam, le Tonkin, le Laos et Cambodge. Tous ces territoires avaient été colonisés par la France en 1884. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Vietnamiens ont engagé la lutte armée afin d'obtenir leur indépendance, pilotés par les japonais obligés de se retirer, puis par les chinois communistes de MaoTsé Toung. Ce fut alors le début de la guerre d'Indochine, avec l'envoi par la France d'un grand nombre de soldats pour maintenir son contrôle sur sa colonie indochinoise et lutter contre l'influence soviétique en Asie. Après de nombreuses escarmouches et batailles, dont celle dramatique pour nos troupes de la RC4, en 1954 les forces communistes du général Ho Chi Minh viennent à bout du corps expéditionnaire de l'armée française lors de la bataille de Diên Biên Phu. Cette défaite entraîne le désengagement de la France en Indochine avec les accords de Genève négociés par le gouvernement de Pierre Mendès -France. Le conflit débuté en 1945 se solde par la mort de 100 000 soldats de l'Union française ( dont 47 000 métropolitains), 76 000 blessés, 40 000 prisonniers dont 30 000 ne reviendront jamais. 24 000 sépultures de militaires et civils morts durant ce conflit sont inhumés à Fréjus, au Mémorial des Guerres en Indochine. "Héros morts pour la France, anonymes tombés au champ d'honneur, au détour d'une piste, dans la boue d'une rizière, dans un camp de prisonnier... Ils nous obligent à rester debout, en citoyens libres, vigilants et déterminés. Honneur aux combattants d'Indochine." a fait lire la ministre Sylvie Goulard.

 

L'Indochine et ses morts commémorés le 8 juin

Un dépôt de gerbe digne et recueilli

L'allocution du Préfet n'a pas été complété par un éventuel discours de Jean Victor, Président de l'Union départementale des Anciens Combattants d'Indochine des Vosges, mais a été immédiatement suivi du dépôt de gerbe des élus locaux et départementaux, pratiquement tous absents et représentés, à l'exception du sénateur Jacky Pierre. Le Lieutenant Colonel Yves Castagnoli, Délégué Militaire Départemental adjoint, représentait le colonel Franck Boudet Chef de Corps du 1er Tir, le Commandant Corinne Ballot représentait le Directeur Départemental de la Sécurité Publique, Ghislaine Jeandel-Jeanpierre, Vice-Présidente représentait le Président du Conseil Départemental et Jacques Grasser représentait le député-Maire. Le présage d'un oubli qui débute, pour les victimes d'une guerre impopulaire.

A.V.P.

 

 

L'Indochine et ses morts commémorés le 8 juin
L'Indochine et ses morts commémorés le 8 juin
L'Indochine et ses morts commémorés le 8 juin
L'Indochine et ses morts commémorés le 8 juin
L'Indochine et ses morts commémorés le 8 juin
L'Indochine et ses morts commémorés le 8 juin
Une allée majestueuse de porte-drapeaux d'anciens combattants célébrant le souvenir des morts en Indochine
Une allée majestueuse de porte-drapeaux d'anciens combattants célébrant le souvenir des morts en Indochine
Une allée majestueuse de porte-drapeaux d'anciens combattants célébrant le souvenir des morts en Indochine

Une allée majestueuse de porte-drapeaux d'anciens combattants célébrant le souvenir des morts en Indochine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article