Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Rédaction

Léo Lagrange et ses artistes de quartier font la fêteLéo Lagrange et ses artistes de quartier font la fête

Le Centre Léo Lagrange organisait sa traditionnelle manifestation des Tréteaux de Léo ce dernier week end pour sa quatorzième édition. La mise en avant des activités des différents ateliers et groupes de l'organisme s'est déroulé comme prévu dans les différentes salles de l'équipement de loisir du Saut le Cerf dans une émotion et une ambiance de kermesse scolaire. Mais cette année l'originalité résidait dans la reconstitution d'une fête au village, un idéal festif et participatif réalisé par un audacieux mélange entre professionnels et amateurs juste avant le bal populaire avec l'orchestre meusien la "Compagnie de la chose publique".

Léo Lagrange et ses artistes de quartier font la fêteLéo Lagrange et ses artistes de quartier font la fête

Le travail de l'année se montre

Affichant haut ses couleurs sur le trottoir en extérieur avec une fusée multicolore de trois mètres ou des personnages en carton, les activités et animations se sont succédées sur un rythme rapide au Centre social . Avec une présentation de Karaté, un spectacle de Zumba avec Léoncio Féliz, l'exposition de l'atelier d'arts plastiques, à nouveau des concerts de percussions, des spectacles de théâtre avec Steeve Seiller ou Maryse Honoré , un spectacle de cirque avec Marc Lambert et plus sport, la corde à sauter ou "Double dutch" avec Ismael Ben Amar à la façon hip hop, pour une douzaine de jeunes sauteurs qui ont débuté cette nouvelle discipline dans l'année. De quoi attirer parents et camarades nombreux dans les gradins du centre.

Léo Lagrange et ses artistes de quartier font la fêteLéo Lagrange et ses artistes de quartier font la fête

La Fête du Brâme

En résidence spectacle au Centre Léo Lagrange l'Alambic miraculeux, compagnie d'artistes d'Igney composée de Virginie Maillard et Hélène Morzuch, proposait de mobiliser une trentaine de voisins et amateurs autour de l'idée de manifestation populaire , avec un faux maire, de fausses majorettes, des personnages qui symbolisent un quartier, une inauguration fictive...et l'intimité d'une collectivité avec ses conflits, son histoire et sa vie politique. Tel un miroir de la société comme elle est communément perçue aujourd'hui, se rassemblant pour un évènement collectif traditionnel et se dissociant pour ses activités laborieuses.

A.V.P.

Virginie Maillard de La Compagnie L'alambic miraculeux

Virginie Maillard de La Compagnie L'alambic miraculeux

Commenter cet article