Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

 Annick et Dominique, un binôme qui joue du graphisme en émulation

Annick et Dominique, un binôme qui joue du graphisme en émulation

C'est avec ce titre énigmatique que Dominique Goeury et Annick Rossinot exposent actuellement au Bailli jusqu'au 8 juin. Habituées des lieux, les deux membres de l'association Art et Résonnance exposent chaque année à la même époque sur la base d'un thème commun défini un an plus tôt . Toutes deux anciennes enseignantes, elles ont exploré des thématiques telles que les chemins, la nature, singulier et pluriel... et pour l'édition 2017 c'est l'écoulement du temps avec ses 13 lunes et son rapport avec la nature symbolisé par un arbre qui servent de fil rouge, que ce soit sous forme de céramiques produites par Annick ou de peintures acryliques par les deux créatrices.

 

Treize lunes et des arbres
Treize lunes et des arbres
Treize lunes et des arbres
Treize lunes et des arbres
Treize lunes et des arbres
Treize lunes et des arbres

"On laisse à autrui son chemin..."

Pratiquant le sériel et l'abstrait, les créatrices s'en justifient de conserve " Avec le figuratif on ne peut pas tout dire. Avec l'abstrait on laisse à autrui son chemin, c'est plus ouvert" . "Pratiquer en émulation comme nous le faisons permet de nous faire évoluer toutes les deux. L'échéance, l'exposition, étant connue, cela impose une limite de temps à nos productions-défoulement". Moins convaincante sur les céramiques, Albert s'inquiète des tendances à venir d'Annick " Je préfère largement ses tableaux, plus suggestifs. Quelle continue. Question de culture, ses céramiques ne m'apportent rien en termes d'émotions."

 

Une inauguration pour les artistes vendredi dernier entourées d'amies

Une inauguration pour les artistes vendredi dernier entourées d'amies

Treize lunes et des arbres

Dominique, son prunier, sa peinture

"J'ai un naturel stressé après 40 ans d'enseignement en maternelle. Faire un collage d'éléments du prunier de mon jardin sur un tableau m'oblige à me repenser, à envisager une autre perspective de cet arbre face à la lune, à le faire participer à son image. C'est apaisant. D'ailleurs pour 2018 le thème choisi restera autour de l'arbre et de la lune, leur croissance commune, l'influence de la sphère aux couleurs toutes les nuits changeantes sur les autres. Nous n'avons pas exploité toutes les variations de couleur et d'image possibles pour cette fois ci. " Super" dit Marie-Hélène à l'artiste en passant "chaque année vous nous impressionnez par votre évolution. Continuez!".

A.V.P.

 

Treize lunes et des arbres
Treize lunes et des arbres
Treize lunes et des arbres
Treize lunes et des arbres
Treize lunes et des arbres

Commenter cet article