Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par A.V.P.

 Laurence, animatrice action et prévention des risques

Laurence, animatrice action et prévention des risques

La dizaine de volontaires et animateurs de réduction des risques de l'association AIDES assurent tous les jeudis une permanence  santé au Chalet du Cours. A disposition pour les visiteurs, un accueil et des conseils pour les populations à risque, susceptibles d'être touchées par le syndrome d'immunodéficience acquis ( en anglais le VIH ) mais aussi l'hépatite C . A l'issue d'un questionnaire dans un cadre discret est offert la possibilité d'effectuer un dépistage sanguin rapide, d'évoquer la prévention ou des traitements de première urgence et les comportements à faire évoluer.

 

 

Un accueil montagnard garanti au chalet d'AIDES

Un accueil montagnard garanti au chalet d'AIDES

Un service pratique et rapide, possible sans rendez-vous

"Nous assurons aussi une permanence santé de 18 heures à 20 heures pour le public qui travaille en journée le premier jeudi de chaque mois dans nos locaux" précise Laurence à une personne qui assure n'avoir pas le temps d'entrer du fait de son travail.  Avec Sébastien bénévole depuis 1993 et ses amis du quartier Gégé et Jacky, Laurence tonique et chaleureuse assure une permanence professionnelle et discrète. "Nous avons plusieurs programmes en cours, le dépistage rapide VIH et VIHC, la mise à disposition de préservatifs féminins et masculins, la réduction des risques d'urgence sanitaire ( pour des échanges de seringues ) ou les traitements post-exposition ( TPE) 48 heures après un rapport. Nous conseillons à nos visiteurs pour leur garantir un meilleur accueil de nous contacter au préalable au 03 29 35 68 73, mais on ne refuse personne".

Un travail de fourmi

"Par notre écoute et nos conseils nous assurons l'orientation vers les traitements d'urgence des couples serodifférents et nous soutenons les patients en trithérapie. On doit réactiver un groupe de parole d'autosupport pour des séropositifs prochainement mais la priorité actuelle porte sur la sensibilisation du public à la lutte contre la maladie avec l'opération Love baguette qui va démarrer en octobre ( vente de baguettes en forme de logo AIDES ), ou de la prévention sur les lieux de consommation sexuels, surtout le soir ou de nuit. A Epinal entre 7 à 15 personnes passent nous voir le jeudi. Notre objectif permanent consiste à tenter de détecter par recoupement les séropositifs qui s'ignorent. Statistiquement on considère qu'il y en a un pour 10 000 personnes dans les Vosges. Cela demande de la patience, un relationnel et des échanges de confiance avec nos visiteurs. Et ici cela se passe toujours bien" complète t-elle avec un grand sourire.

 

A.V.P.

 

Commenter cet article