Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par A.V.P.

Fernande Petitdemange expose ses photographies jusqu'au 18 décembre au Musée Départemental

Fernande Petitdemange expose ses photographies jusqu'au 18 décembre au Musée Départemental

Spinalienne d'origine et artiste photographe, Fernande expose ses photos en rapport avec le récolement décennal au Musée Départemental jusqu'au 18 décembre 2017. Présentant au premier étage son travail en exclusivité aux Amis du Musée la semaine dernière, la découverte de son parti pris esthétique a été un choc pour quelques visiteurs bien qu'il s'inscrive parfaitement dans le cadre de l'évènement et des lieux.

 

 

Fernande Petitdemange en exposition au MDAAC

Bonne pioche

Dans la lignée de l'exposition sur le récolement réalisé au Musée, Fernande Petitdemange  a eu carte blanche pour sélectionner des pièces des réserves et les mettre en valeur dans un style qui laisse libre place à l'image et la matière pour s'exprimer. Un travail singulier qui valorise la diversité des collections historiques vosgiennes, le détail des pièces, la lourdeur de leur passé ou de leur trajet. Installés en diptyques ou triptyques, les cadres photographiques blancs sont alignés sur les murs de même couleur, laissant une respiration régulière au visiteur, obligé de se rapprocher ou de s'éloigner pour apprécier la qualité argentique des photos et de la prise de vue. "Je suis fascinée par le détails que l'on ne voit pas habituellement et le caractère unique de chaque objet. Leur donner un format vertical, les placer sur un pied d'égalité, sans cartel ou hiérarchie entre eux, oblige les visiteurs à entrer dans mon monde, à prêter attention à ces objets qui vont leur parler" déclare l'artiste.

Intriguée puis séduite la foule était enthousiaste à la lecture d'une telle exposition artistique

Intriguée puis séduite la foule était enthousiaste à la lecture d'une telle exposition artistique

Des visiteurs conquis

Artiste photographe formée à l'Ecole d'Art de Cergy-Pontoise et résidente à Metzeral prés de Munster, plusieurs des amis de Fernande avaient fait le déplacement en provenance d'Alsace pour cette exposition exceptionnelle. Pour Michèle de Rouffach, qui découvre pour la première fois Epinal "C'est une sacré découverte, je suis éblouie par les volumes du lieu et sa gestion de la lumière. Je suis une inconditionnelle de Fernande et de son travail. Combiner lieu, objets et esthétisme dans ces proportions c'est tout simplement dingue. Je dois revenir un week-end pour vraiment peser les émotions que cela procure"."C'est un regard de détail, on voit la petite chose qui devient une réalité" témoigne Marie-Claude, membre de l'association des amis du Musée. "Dans notre vie de tous les jours on est bombardés d'images, on ne pense plus, le détail n'est plus étudié. Avec ces photographies même le flou a du sens et n'est pas triché". A moitié en plaisantant Sylvianne s'inquiète de l'interactivité souhaitée avec les visiteurs ."Quelle idée de jouer avec les grimoires ou les objets de collection. On peut ne pas aimer et vouloir  se laisser guider par la scénographie. Avec cette mise en avant et ce jeu de cache-cache on essaye de rajeunir l'âge des visiteurs ou on travaille à améliorer la plasticité  neuronale des plus âgés?".

La grande majorité des visiteurs attestait toutefois qu'il s'agissait d'un beau moment d'histoire poétique méritant plus d'une visite.

 

Fernande Petitdemange: un retour aux sources et la mise en avant des détails

Fernande Petitdemange: un retour aux sources et la mise en avant des détails

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article