Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

10ème rencontre des Clubs et réseaux d'entreprises....Que du bonheur!10ème rencontre des Clubs et réseaux d'entreprises....Que du bonheur!

Une trentaine d'associations et d'émanations de la Chambre de Commerce et d' Industrie ( CCI) étaient représentées lundi dernier au Centre des Congrès d'Epinal afin d'accueillir 380 dirigeants d'entreprises ou décideurs économiques vosgiens. L'animation principale était organisée autour de Florence Servan-Schreiber, formée en psychologie aux Etats-Unis et auteur de 3 livres sur le bonheur au travail: "PowerPatate, 3kifsacadémie, La Fabrique à Kifs".

 

 

10ème rencontre des Clubs et réseaux d'entreprises....Que du bonheur!10ème rencontre des Clubs et réseaux d'entreprises....Que du bonheur!

Rencontre des entrepreneurs du tissus économique vosgien

En attendant le début d'intervention de la conférencière, plus de 300 personnes -dont le sénateur Jackie Pierre et Gérard Claudel le Président de la CCI- ont pu faire connaissance et  croiser leurs informations économiques en voguant de stand en stand et en découvrant les services de la CCI ou  les différentes structures locales d'appui aux PME-PMI:  Cédants et repreneurs d'affaires (CRA), Hydreos, les seniors consultants et bénévoles: Ecti Vosges et Egee, et des financeurs et accompagnants  comme Réseau Entreprendre ou les capitaux risqueurs de Lorraine Business Angel. "J'ai découvert la jeune chambre économique et les Jeunes citoyens entreprenants d'Epinal "  attestait Régine qui est en cours de création d'un commerce en ligne vers Plombières. "Faire connaissance ou les rejoindre, c'est un des meilleurs moyens de trouver des personnes qui ont les mêmes attentes et qui, s'ils se sont posé les bonnes questions, ont trouvé des réponses!".

 

10ème rencontre des Clubs et réseaux d'entreprises....Que du bonheur!10ème rencontre des Clubs et réseaux d'entreprises....Que du bonheur!

"Je suis professeur de bonheur car mon emploi précédent m'a quitté"

C'est ainsi que Florence Servan-Schreiber se présente, outre ses formations en psychologie et ses créations littéraires ou artistiques. "Toutes les femmes sont dotées de caractère et de super pouvoirs. Personnellement j'ai la capacité d'aimer et d'être aimée, je suis persévérante, curieuse et créative.... On a tous et toutes des qualités très banales mais sur lesquelles ont doit savoir s'appuyer, pour être heureux, provoquer et donner du bonheur". "Dans le travail nous fleurissons professionnellement: nous aimons la façon dont nous contribuons à l'environnement qui est le nôtre, nous nous sommes apprivoisés". "Un entrepreneur sensible à l'épanouissement de ses collaborateurs, ce qui les rends plus impliqués,  doit disposer de quelques unes des 24 qualités que l'on retrouve chez les dirigeants positifs relevés dans le monde entier. On est tous un alliage de choses extrêmement différentes qu'il faut connaitre". La conférencière développe sur le fait qu'il  ne faut pas se focaliser sur les écarts et défauts, ne pas avoir peur du changement ( on sait ce que l'on va perdre car on sait ce que l'on a, mais on ne sait ce que l'on va gagner) et garder une approche souple. "Le bonheur c'est auto-déclaratif et varié culturellement. Cela nous ramène à notre capacité à interpréter ce que nous vivons.... Et plus nous avons d'informations, plus on a la sensation  de pouvoir gérer notre existence". "Le bonheur c'est ce que nous faisons de ce qui nous arrive, avec les capacités dont nous disposons. Avec un état d'esprit positif tout va mieux, et cela se travaille"

10ème rencontre des Clubs et réseaux d'entreprises....Que du bonheur!

Des consignes productives?

En sortie, enthousiastes et sceptiques se partageaient équitablement au sein de l'assistance. Jean-Bernard, la cinquantaine n'a pas été convaincu.   "C'est une belle personne et un show à l'américaine, distrayant. Mais à réserver à ceux qui ont envie d'y croire". Pour Antoine de Jeuxey, la présentation était sympathique mais "les sources des statistiques évoquées ne sont pas citées, toutes ses comparaisons viennent des States. J'ai eu l'impression d'assister à la démonstration d'un représentant d'aspirateur Hoover ou d'un gourou des eighties. Pour être heureux au travail, il faut en changer et choisir son patron, c'est ma recette du bonheur".  Richard est devenu un admirateur de Florence: "une fille comme cela dans mon équipe de vente me boosterait le chiffre. Elle vends bien son approche, c'est rodé et fluide. Beau à voir. Merci à la Chambre de Commerce de nous l'avoir faite découvrir".

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article