Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

Une manifestation intersyndicale bien suivie

Une manifestation intersyndicale bien suivie

Dans le prolongement de la contestation sur les lois travail pour le privé, s'estimant mal traités par le gouvernement actuel,  les syndicats de la fonction publique s'étaient concertés pour manifester et réclamer une revalorisation de leurs conditions de travail le jour de la réception à Paris de leurs représentants par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics.

 

 Une rue de la Préfecture bloquée 30 minutes le temps que la délégation au député soit reçue

Une rue de la Préfecture bloquée 30 minutes le temps que la délégation au député soit reçue

Une liste de revendications importante

Rétablissement de la journée de carence, abandon de la suppression de 120 000 emplois jusqu'en 2022, dégel de la valeur du point d'indice, abandon de la réduction du nombre de contrats aidés, suppression de 2 600 postes dans le second degré, augmentation des effectifs dans la santé, réforme des retraites ... la négociation est lancée pour l'ensemble des syndicats des fonctionnaires, 9 d'entre eux ayant appelé à manifester à Epinal avant de déposer leurs doléances auprès de la permanence du député Stephane Viry. Quant à la grève annoncée, moins de 10% des enseignants l'ont véritablement suivie.

 

Fonction Publique – 700 fonctionnaires dans la rue à Epinal
Fonction Publique – 700 fonctionnaires dans la rue à Epinal
Fonction Publique – 700 fonctionnaires dans la rue à Epinal

« Ni fainéants, ni cyniques, fonctionnaires et utiles ! » 

Pour Lionel, électricien communal qui défile sous la bannière F.O. , la problématique est surtout financière: "Cela fait 7 ans que les points d'indice n'ont pas bougé. Alors que la CSG et la mutuelle complémentaire sont venus diminuer notre salaire net. Les communes n'ont pas mis un euro pour les complémentaires de leurs agents, c'est scandaleux. On a un pouvoir d'achat qui régresse chaque année". "Les fonctionnaires ne sont pas des variables d'ajustement de la finance " témoigne Delphine Roussel devant Daniel Valentin, le collaborateur de Stephane Viry qui les recevait à Epinal. " On demande à ce que Stéphane Viry soit très vigilant et présent sur le vote du budget. Qu'il ne laisse pas faire le gouvernement!"

 

Fonction Publique – 700 fonctionnaires dans la rue à Epinal
Fonction Publique – 700 fonctionnaires dans la rue à Epinal
Fonction Publique – 700 fonctionnaires dans la rue à Epinal

Une première pour les syndicats réformistes

"Ce n'est pas systématiquement une question d'argent, mais un besoin de moyens et de considération pour notre travail" témoigne Camille qui défile à coté de la CFTC, mais sans marquage syndical. "C'est la même problématique partout dans le domaine de la santé. On dégrade les conditions de travail, on économise sur les remplacements de personnel, et on n'arrive qu'à faire du burn-out et de la casse humaine et tout le monde s'en fout". Sa voisine Magalie confirme: " Chez nous c'est moins une question de rémunération mais de considération humaine. Il faudrait moins d'exigences de rentabilité et de papiers, C'est à dire moins de cadres et plus d'agents!" . Sylvie, de l'Union Départementale de la CFTC complète "pendant que la direction nationale négocie sur ces mauvaises économies qui sont en train d'être effectuées, la base manifeste son inquiétude et sa volonté de voir revaloriser nos professions. La mobilisation est satisfaisante, même si on espérait être plus nombreux compte tenu du mécontentement général de nos adhérents avec le décalage entre les promesses électorales et la réalité". Autre syndicat réformateur, la CFDT avec Françoise Dieuze, s'inquiète du "service public que l'on veut et des moyens que l'on mets en place. Aujourd'hui tout est fait pour fragiliser le service public". "Même si nous restons un syndicat réformateur, qui négocie en priorité , nous défendons toujours les agents du service public, leur rémunération, leur carrière, leur pouvoir d'achat. Encore faut il entrer en négociation et ne pas imposer un point de vue exclusivement thatcherien". Une manifestation qui s'est étirée sur 800 mètres dans la ville le long de la rive droite de la Moselle, et qui n'a bloqué la rue de la Préfecture que 30 minutes jusqu'à sa dissolution place Foch vers 16 heures 30.

 

 

 

Fonction Publique – 700 fonctionnaires dans la rue à Epinal Fonction Publique – 700 fonctionnaires dans la rue à Epinal
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article