Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par A.V.P.

Les Blue Nuts et Dominique Marotel de Microclimat

Les Blue Nuts et Dominique Marotel de Microclimat

Les tarés du Blues (et non pas les noisettes bleues) se sont produit samedi dernier dans la nouvelle salle de spectacle qui monte, le laboratoire-studio d'enregistrement de Dominique Marotel au 20 bis du quai de Dogneville.

 

Le Microclimat des "Blue Nuts"

Un public de jeunes actifs...

Une trentaine d'amateurs de musique jeune et jazz se pressaient chez Microclimat pour venir écouter le quatuor des Blue Nuts.  "Il manquait un endroit cosy et soft à Epinal pour compléter le Lavoir Théatre et la Souris Verte" témoigne Catherine de Haute-Savoie, une spécialiste d'articles thématiques sur la montagne. "Le concert-studio d'enregistrement-cuisine c'est original et convivial. Une formule audacieuse!". Pascal, ancien enseignant et photographe du Vercors s'étonne de se retrouver dans un tel lieu. "Je viens rarement en salle de spectacle. Pas musicien pour un sou, je suis plutôt un habitué des refuges de montagne. Mais de découvrir un studio d'enregistrement, dans une ambiance décontractée, jeune et être proche de musiciens  qui jouent en concert c'est époustouflant!". Pauline et Ombeline se sont laissées guider par leur curiosité " on a appris qu'il y avait ce spectacle par les réseaux sociaux de notre école, l'ESAL. C'est par curiosité que nous sommes venues. On est prêtes à tout et de premier abord c'est très agréable comme cadre et une super idée d'after".

 

Studio ou labo, les performances publiques des Blue Nuts sont appréciées

Studio ou labo, les performances publiques des Blue Nuts sont appréciées

...Pour un groupe de jeunes talents

"J'ai rencontré Paul dit Tempête, le guitariste du groupe  au Conservatoire Gauthier d'Epinal. Il est maintenant en première L à Lapicque" explique Maria, la chanteuse-clavier de 19 ans, tromboniste à ses heures, mais surtout apprentie actrice à Lyon en semaine. " De fil en aiguille ou plutôt de répétitions en bœufs,  on a rencontré Charlène et Swann il y a trois ans et depuis on rit, on chante,  on aime et on joue ensemble comme des fous. Dés que nos études nous en laissent le temps et surtout dès que l'on peut revenir sur Epinal. On interprète une compo de Charlène et beaucoup d'arrangement du groupe. Pas uniquement des reprises. On réutilise des thèmes qui ont marqué la musique. On est tous animés et enivrés par l'Art sous toutes ses formes, le propre de notre jeunesse étant que l'on court beaucoup et dans tous les sens. A notre âge, il faut avoir un bon souffle!". Une prestation manifestement au goût du public qui n'a pas retenu ses encouragements pour le groupe.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article