Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par A.V.P.

 Les "chibanis" étaient présents en nombre

Les "chibanis" étaient présents en nombre

Geste annuel de reconnaissance et de respect pour les sacrifices endurés par les supplétifs de l'Armée française en Algérie mais aussi en Tunisie et au Maroc, une cérémonie de commémoration a eu lieu lundi dernier Place George Clemenceau en présence du Préfet Jean-Pierre  CAZENAVE-LACROUTS, du Président de la Communauté d'Agglomération et maire  Michel Heinrich ainsi que d'élus départementaux ( Benoit Jourdain Vice Président du Conseil Départemental) et municipaux. Les principaux représentants  des forces de sécurité et de police étaient présents ainsi que Yann BIGNON directeur du Service Départemental des Anciens Combattants et Victimes de Guerre . Une représentation de la nouba et une section d'honneur étaient présents pour rendre les honneurs.

 

 

Reconnaissance traditionnelle aux supplétifs de l'Armée française et leurs familles

"La France n'accorda pas sa protection aux harkis qui firent le choix de rester, s'exposant aux représailles..."

C'est en ces termes que le message de Geneviève Darrieusseq, secrétaire d'état déléguée auprès de la Ministre des Armées Florence Parly, relate la tragédie algérienne et le sort des combattants qui avaient assurés la défense des points stratégiques ou de police rurale. " Leur dénominateur commun est la bravoure,  et l'abnégation. Leur sacrifice pour la France et leur souffrance doit être connu de tous".

Reconnaissance traditionnelle aux supplétifs de l'Armée française et leurs familles
Reconnaissance traditionnelle aux supplétifs de l'Armée française et leurs familles
Reconnaissance traditionnelle aux supplétifs de l'Armée française et leurs familles

L'histoire particulière des harkis avec Epinal

Si cette cérémonie est toujours chargée d'émotion à Epinal c'est que progressivement, dès l’été 1962, 200 harkis sont rapatriés par le 7ème Régiment de Tirailleurs Algériens et sont arrivés à Epinal. Un rare exemple de rapatriement d'effectifs originaires d'Afrique du Nord. Accueillis dans des conditions parfois très précaires, leur intégration s'est effectuée dans des conditions laborieuses.

D’abord bénéficiaires de simples mesures d’urgence, ils ont du attendre 1970 pour se voir reconnaitre le statut d’ancien combattant et les avantages qui lui sont associés dès 1977. Les lois et mesures de 1987, 1994, 1999, 2005 et 2014 leur apportant une compensation financière complémentaire bien que tardives (indemnisation, aides au logement, aide aux veuves, emplois réservés, etc.). La reconnaissance morale des sacrifices consentis par les harkis est intervenue plus tardivement et renforcée par le plan dit « Harkis » en 2014.

Le nombre de supplétifs rapatriés n'était pas précisément connu. En 1997 le nombre de harkis de la première et seconde génération était évalué à 154 000 personnes.

Reconnaissance traditionnelle aux supplétifs de l'Armée française et leurs familles
Reconnaissance traditionnelle aux supplétifs de l'Armée française et leurs familles
Reconnaissance traditionnelle aux supplétifs de l'Armée française et leurs familles
Reconnaissance traditionnelle aux supplétifs de l'Armée française et leurs familles

Des hommages multiples et symboliques

Outre les couronnes de la commune d'Epinal, du Département, ont été déposées sur la stèle aux harkis des gerbes: de l'Association Régionale des Harkis - Section d'Epinal Mr Maoua; du Collectif des Rapatriés des Vosges - Mr Bezzaz; de l'Union Nationale des Veuves et Enfants de harkis; de l'Union Départementale des Anciens Combattants et Victimes de guerre ( UDAC - Mr Fleurance); de l'Union Départementale des Combattants d'Afrique du Nord ( UNC-AFN) et de l'Association des Veuves et Orphelins de Guerre; du Comité Départemental des Vosges  de la Fédération Nationale des Anciens Combattants d'Algérie, de Tunisie et du Maroc (FNACA). L'association Régionale des harkis - Section d'Epinal, a rendu hommage aux Anciens Combattants d'Afrique du Nord par un dépôt de gerbe sur la stèle des Anciens d'AFN.

 

 

Reconnaissance traditionnelle aux supplétifs de l'Armée française et leurs familles
Reconnaissance traditionnelle aux supplétifs de l'Armée française et leurs familles
Reconnaissance traditionnelle aux supplétifs de l'Armée française et leurs familles
Reconnaissance traditionnelle aux supplétifs de l'Armée française et leurs familles
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article