Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AVP

Une nouvelle start-up au Pôle Image et Numérique

La décision a été prise en conseil municipal récemment, la ville par le biais du Syndicat d'Economie Mixte de la Communauté d'Agglomération va financer l'implantation d'une start-up -actuellement en incubation en région parisienne- à Epinal à hauteur de 50 000 euros. Une bonne nouvelle qui a toutefois laissé sceptiques certains conseillers municipaux.

 

 

Un support de mise en relation sur la base de critères éthiques

Evalués et soutenus par Vosj'Innov, le club d'entreprises subventionnée par l'agglomération, la société Meet & Make va pouvoir intégrer le Pole Image et Cinéma avec la perspective de création d'une vingtaine d'emplois et un chiffre d'affaire de deux millions à trois ans. "Les départements ressources humaines de Michelin et MGE, mais aussi Blique Actimum de Nancy ont diagnostiqué le produit numérique de cette société qui propose de recroiser les affinités des candidats avec les valeurs des sociétés recruteuses" attestait Michel Heinrich. Renseignement pris auprès de spécialistes, "c'est un recrutement très spécialisé, pour les digital natives à base d'algorithmes d'évaluation des deux parties. C'est au profit d'entreprises et de candidats qui souhaitent véritablement pérenniser leur relation de collaboration en dépassant les attentes financières ou matérielles. C'est pointu, on touche à de la philosophie de vie". Un positionnement spécifique pour détecter des candidats compatibles, au profit de start up ou d'entreprises isolées ou méconnues par exemple, sociétés  qui ont du mal à conserver leurs talents ou à faire venir des collaborateurs.

"C'est le boulot de Pole Emploi!"

Jean-Claude Lacour était interloqué que la communauté d'agglomération investisse 50 000 euros dans un tel projet "c'est un peu cher, Pole Emploi fait le même boulot". "C'est un choix d'entrer au capital d'une entreprise qui a un certain potentiel et c'est un investissement qui est conditionné à leur installation à Epinal" précise le maire " et la présidente Hanane Bey est d'origine spinalienne". Pour Benoit Jourdain,  cet investissement fragilise encore plus le Syndicat d'Economie Mixte de l'Agglomération, au risque de l'obliger à déposer le bilan si ses précédents investissements ne se révèlent pas suffisamment solides. "Vous étiez contre l'Imagerie et le montage de reprise avec des entrepreneurs parisiens" rétorque Michel Heinrich. "On en est sorti et ils se développent seuls maintenant. C'est l'illustration de ce qui peut être fait au profit de la collectivité pour stabiliser ou faire venir des entreprises".

A.V.P.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article